Switzerland

Éditorial: Tort ou raison, mais avec modération

«Les sondages ne votent pas, ce sont les gens qui votent». L’adage vient d’une candidate qui a souvent perdu lors d’un scrutin populaire: Hillary Clinton. Cette «méthode statistique visant à évaluer les proportions de différentes caractéristiques dune population à partir de létude dune partie seulement de cette population, appelée échantillon» n’a donc pas résisté à ce long dimanche de votations. Peut-être parce que le taux de participation - le deuxième meilleur score du millénaire au niveau fédéral - a été notablement haut. Et il est toujours compliqué de savoir où va le scrutin des indécis.

Lexercice de l’éditorial est tout aussi aléatoire. Et il est difficile de ne pas y penser à l’avance. On avait par exemple imaginé Christelle Luisier, qui fêtait son anniversaire dimanche, déballant avec gourmandise un oui généreux aux avions de combat. L’ancienne syndique de Payerne s’est toujours beaucoup engagée sur le dossier du futur de l’aérodrome. Or, voilà-ti-pas que le canton de Vaud a dit massivement non et que la Broye a été finalement bien tiède dans son ensemble. On voulait aussi dire grand bien de Viola Amherd, noter le contraste d’avec Ueli Maurer au temps du non sur le Gripen, saluer sa force de conviction tout en rondeur, ses arguments déroulés avec le sourire de la conviction, sa capacité à battre la campagne. On constate, même s’il faudra attendre les analyses postvotations, que ce sont probablement les femmes qui ont fait pencher la balance vers ce tout petit oui: 8000 voix.

«La démocratie suisse est définitivement un bien trop précieux pour se perdre en conjectures»

Dans ce scénario anticipatif, au lieu de focaliser facilement sur la défaite de l’UDC sur le dossier de l’immigration, on pensait également axer sa prose sur la victoire de Karine Keller-Sutter. Et boucler la boucle sur une victoire des femmes de droite dans les Exécutifs.

La démocratie suisse est définitivement un bien trop précieux pour se perdre en conjectures. Et ce qui vaut pour le sondeur ou le journaliste vaut aussi pour le politique. Qui, fidèle à son habitude quel que soit le bord politique auquel il appartient, salue tour à tour la victoire de son camp au nom du peuple sage qui ne peut avoir tort tout en minimisant dans l’instant qui suit la portée de sa «défaite» sur un autre objet; tout en appelant à respecter le score, forcément remarquable, de la minorité défaite. Si ce «Super Sundadu 27 septembre 2020 est à marquer d’une pierre aussi rouge que blanche, c’est que le Suisse qui vote a toujours raison, mais avec modération.

Football news:

Arsenal schließt Ozil und Sokratis der Antrag auf ALE
Bartomeu wird das Spiel gegen Ferencvaros wegen covid bei einem verwandten verpassen. Der Präsident von Barça will mit Real Madrid spielen
Liverpool und Manchester United gehören zu den Klubs, die über die Gründung der europäischen Premier League verhandeln
Thibaut Courtois: Real Madrid will die Champions League und La Liga gewinnen
Thiago und Matip trainierten heute nicht mit Liverpool. Wahrscheinlich werden Sie nicht mit Ajax spielen
Griezmann wird nicht von Barcelona zu Atletico zurückkehren
Miranchuk trifft auf Atalanta Bergamo im Champions-League-Spiel gegen Midtjylland