Switzerland

Juan Carlos «n'est pas entré» en République dominicaine

Les autorités dominicaines démentent la présence du monarque espagnol déchu sur leur territoire, contrairement aux affirmations de la presse espagnole.

L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos

L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos

AFP

L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos, qui a fait part de sa décision de s'exiler, n'est «pas entré sur le territoire» de la République dominicaine, «contrairement» aux allégations de journaux espagnols, a annoncé mardi à la presse la Direction dominicaine des migrations.

L'ancien souverain de 82 ans, visé par une enquête pour corruption, «n'est pas entré sur le territoire dominicain, contrairement à certaines affirmations selon lesquelles il serait arrivé tôt mardi», a déclaré Mariela Caamaño, porte-parole des services de migration.

«L'ex-roi a séjourné pour la dernière fois dans le pays du 28 février au 2 mars de cette année», a-t-elle ajouté.

«Aucune information»

Le ministère dominicain des Affaires étrangères a, pour sa part, dit à l'AFP n'avoir «aucune information» quant à un éventuel séjour de Juan Carlos dans ce pays des Caraïbes.

En début de journée mardi, le quotidien espagnol ABC avait assuré que Juan Carlos était déjà sur place. El Mundo et La Vanguardia avaient emboîté le pas, disant qu'il avait l'intention de résider quelque temps chez des amis en République dominicaine.

La chaîne de télévision dominicaine Canal de Noticias a cependant assuré mardi après-midi que Juan Carlos «se préparait» à visiter la République dominicaine qui «est en train de réaliser les préparatifs pour son arrivée».

Un autre journal espagnol, El Confidencial, affirme, lui, que l'ex-roi se trouve au Portugal.

Dans tous les cas de figure, le Palais royal s'est refusé à commenter ces spéculations.

«Exercer ses responsabilités»

Lundi, le Palais avait rendu publique la lettre de Juan Carlos à son fils, le roi Felipe VI, dans laquelle il annonçait sa décision de s'éloigner de l'Espagne afin de l'aider à «exercer ses responsabilités».

Juan Carlos avait abdiqué en juin 2014 en raison de scandales, mais ceux-ci le poursuivent.

La justice suisse enquête sur une commission de 100 millions de dollars qu'il aurait touchée de l'Arabie saoudite sur un compte en Suisse en 2008.

La Cour suprême espagnole a annoncé en juin l'ouverture d'une enquête pour établir si des délits ont été commis et s'ils pouvaient être imputables à l'ancien souverain, mais uniquement pour des faits commis depuis son abdication. Il était couvert jusque-là par l'immunité royale.

ATS/NXP

Football news:

Ruben diash flog nach Manchester, um den Wechsel zu City abzuschließen
Van Dykes Transfers sind der Schlüssel zum Sieg von Liverpool. Sie haben jeden Versuch des Arsenals getötet,
Tony Adams: Leno ist kein Top - 4-Torwart. Für mich war Martinez die erste Nummer
Federico Valverde: meine Aufgabe ist es, zu laufen, bis die Beine Weg sind
Leeds bot den Bayern 20 Millionen Euro für Cuisance. München (dpa)-Bayern-Mittelfeldspieler Mikael Cuisance kann seine Karriere in der Fußball-Bundesliga noch fortsetzen. Die Leeds - Gespräche mit dem Münchner Klub seien in die Endphase gegangen, sagt Journalist Christian Falk. Nach Informationen von Insider Fabrizio Romano hat Leeds die Bedingungen für einen persönlichen Vertrag mit dem 21-jährigen Franzosen vereinbart, das endgültige Angebot des FC Bayern soll 20 Millionen Euro Kosten
Pep hat in der defensive City bereits unter 480 Millionen ausgegeben und in der Woche den Vereinsrekord für die Ausgaben für den Verteidiger gebrochen, in Guardiolas Team eine weitere teure Verstärkung in der defensive. City unterschrieb für 68 Millionen Euro den 23 Jahre alten Innenverteidiger von Benfica, Ruben Diaz. Weitere 3,3 Millionen können die Portugiesen in Form von Boni für erfolgreiche Auftritte erhalten. Nicolas Otamendi, für den 32-jährigen Argentinier, zahlt der Portugiese 15 Millionen Euro
Die Schiedsrichter werden gebeten, das Spiel mit der Hand weicher zu behandeln. Aber die Liga kann nicht von den Regeln abweichen