Switzerland

Monseigneur Morerod n’était pas au courant de la gravité des faits

Les résultats des deux enquêtes lancées début 2020 disculpent l’évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

L’évêque Charles Morerod s’est exprimé devant la presse ce mercredi à Fribourg.

L’évêque Charles Morerod s’est exprimé devant la presse ce mercredi à Fribourg.

KEYSTONE

Charles Morerod n’était pas au courant de la gravité des abus sexuels reprochés à l’abbé Paul Frochaux. Une enquête interne disculpe l’évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Le diocèse a rendu public mercredi les résultats de deux enquêtes lancées début 2020 suite aux accusations visant Paul Frochaux. L’ancien curé de la cathédrale de Fribourg est soupçonné d’avoir abusé d’un jeune homme de 17 ans à Torgon (VS) en 1998, et d’avoir harcelé sexuellement un confrère à la cure de Vevey (VD) durant les années 2008-2011.

La première enquête, interne, ne porte pas sur les faits de 1998, mais uniquement sur leur communication. Il en ressort que les collaborateurs de l’évêché qui connaissaient l’affaire n’avaient pas conscience de la gravité des faits reprochés.

Plus attentif désormais

À l’époque, ces faits ont été rapportés comme «un paternalisme un peu trop appuyé» et sans précisions sur l’âge de la victime, a expliqué mercredi le responsable de l’enquête, Cédric Chanez, devant la presse à Fribourg. MonseigneurMorerod a lui-même été mis au courant à trois reprises de l’affaire, mais «sans indication sur l’éventuelle gravité des faits», a affirmé M. Chanez.

De son côté, MonseigneurMorerod a répété que l’affaire lui avait été présentée de manière «fortement atténuée.» Il a toutefois reconnu que ces faits «apparaissaient sous une autre lumière après cou». Et d’ajouter que son diocèse était beaucoup plus attentif aujourd’hui en étudiant «systématiquement» tous les dossiers.

La deuxième enquête, confiée à un expert externe, l’avocat genevois Maurice Harari, est arrivée à la conclusion que «les événements de 1998 sont restés isolés». Outre l’affaire de Torgon, aucune trace d’abus supplémentaire n’a été constatée de la part de l’abbé Frochaux.

Pas de climat «homo-érotique»

Cette enquête s’est aussi penchée sur les accusations de harcèlement sexuel d’un confrère de l’abbé Frochaux à Vevey entre 2008 et 2011. Selon Me Harari, et contrairement aux dires de l’accusateur, il ne régnait pas d’ambiance «homo-érotique» dans la cure vaudoise.

Cela ne signifie pas que l’abbé accusateur, qui officie aujourd’hui à Peseux (VD), ait menti, a précisé l’avocate Ludivine Delaloye, qui représentait mercredi Me Harari. Elle a souligné «la dimension subjective inhérente à la perception de tout harcèlement.»

A noter qu’une troisième enquête est encore en cours auprès de la justice pénale vaudoise au sujet de l’affaire de Torgon.

Nomination annulée

Suspendu en février dernier, l’abbé Frochaux a donné sa démission en mai. Son successeur à la tête de la cathédrale de Fribourg avait été choisi. Mais le diocèse a annulé en catastrophe sa nomination suite à une enquête de l’Illustré, qui a dévoilé mercredi la double vie de l’ecclésiastique, actif notamment sur des sites de rencontres homosexuelles.

( ATS/NXP )

Football news:

Sergio Calcio: Sevilla will die Europa League gewinnen. Wir wollen gewinnen, was wir können
Nun, über das Spiel mit Olympiakos: Wir haben einen tollen Job gemacht. Ich habe mir das Spiel Sevilla – Roma angeschaut, jetzt werde ich es überdenken
Im Viertelfinale der Europa League spielt Bayer mit Inter, Manchester United mit Kopenhagen, Wolverhampton gegen Sevilla, Schachtjor Basel
Pep Guardiola: die Rückkehr der Kinder in die Schulen ist wichtiger als die Zuschauer in den Stadien
Raul Jimenez erzielte in dieser Saison 37 (27+10) Punkte in allen Turnieren. Das beste Ergebnis im DFB-Pokal neben de Bruyne
Sevilla gewann die Europa League oder den UEFA-Pokal, nachdem er in den letzten fünf spielen das Viertelfinale erreicht hatte
Arsenal entlässt 55 Mitarbeiter, obwohl er die Spieler dazu überredet hat, die Gehälter zu kürzen, um niemanden zu entlassen. Die Mannschaft hat das enttäuscht