logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Switzerland

Rachat d'UPC: un actionnaire de Sunrise pourrait tout faire capoter

Le rachat d'UPC Suisse par Sunrise semble loin d'être acquis. Plus grand actionnaire de Sunrise, l'allemand Freenet a fait savoir qu'il voterait contre l'augmentation de capital à hauteur de 4,1 milliards de francs prévue pour financer l'opération, lors de l'assemblée générale extraordinaire prévue à cet effet.

«Dans les conditions de transaction actuelles», Freenet a décidé de s'opposer à l'augmentation de capital, a annoncé vendredi l'actionnaire de référence, qui détient une participation de 24,5% dans Sunrise.

Un tel refus ne suffirait toutefois pas à faire échouer à lui seul l'augmentation de capital, qui nécessite la majorité simple des actionnaires. Mais comme l'ensemble des actionnaires n'est jamais représenté lors des assemblées, cette décision de Freenet pèsera d'un poids considérable.

Décision attendue en octobre

Le projet de rachat, annoncé en février et amené à bouleverser le marché des télécommunications en Suisse, porte sur la reprise d'UPC Suisse - filiale à 100% de Liberty Global - pour 6,3 milliards de francs. La Commission fédérale de la concurrence (Comco) a décidé début juin de soumettre le «deal» prévu à un examen approfondi. Son verdict est attendu pour début octobre au plus tard.

Aussi bien Sunrise que Liberty Global ont répété qu'ils ne désiraient pas changer les termes de l'opération. (ats/nxp)

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO