Switzerland

Zurich: Un homme accusé du meurtre de sa femme a été acquitté

La justice n’a pas condamné, faute de preuves suffisantes, un sexagénaire accusé de la mort de son épouse.

L’enquête a duré des années.

L’enquête a duré des années.

Photo d’illustration/Keystone

Un homme de 64 ans accusé du meurtre de sa femme a été acquitté jeudi soir par la justice zurichoise. La Cour suprême du canton a estimé qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour une condamnation.

Le tribunal de district de Zurich avait condamné le double national bengali-suisse à 14 ans de prison pour meurtre en été 2018. Le juge président de la Cour a admis qu’«avec un degré de probabilité élevé», l’accusé avait quelque chose à voir avec le meurtre de sa femme.

Cependant, une hypothèse n’est pas suffisante. Une telle condamnation ne peut ainsi pas être prononcée en raison d’une «chaîne de preuves si mince». Le jugement n’est pas encore définitif et peut être renvoyé devant le Tribunal fédéral.

Procès basé sur des indices

La défense a plaidé l’acquittement. Selon l’avocat, il manque des preuves évidentes de culpabilité. Les indices ne suffisent pas. Il a aussi reproché à l’accusation de s’être focalisée sur son client et de n’avoir pas cherché d’autres coupables possibles, car les enquêteurs étaient guidés par des préjugés contre les musulmans.

La procureure a écarté ces reproches. L’amant de la femme, un Suisse, ainsi que l’épouse de celui-ci ont aussi fait l’objet d’une enquête. Mais «personne d’autre n’a été trouvé qui aurait pu être l’auteur» du crime.

En première instance, l’homme avait été condamné à 14 ans de prison pour assassinat. Le procureur avait requis 16 ans de prison. La défense avait plaidé l’acquittement et avait fait appel. Le procès était basé sur des indices.

Au moins cinq coups de feu

Les faits remontent au matin du 19 octobre 2009. La femme de 41 ans avait été tuée de cinq balles tôt le matin, directement devant la maison familiale. Lorsque la police est arrivée sur le lieu du crime, le mari était dans l’appartement avec ses deux enfants âgés de 5 et 12 ans. L’arme du crime n’a jamais été retrouvée.

La décision d’acquitter le mari a été prise, d’une part, parce que l’arme du crime n’a jamais été retrouvée et, d’autre part, parce qu’aucun résidu de poudre n’a été trouvé sur les mains et les vêtements de l’accusé.

L’enquête a duré des années. L’homme a été placé en détention préventive à deux reprises. Afin d’obtenir des preuves, le Ministère public a eu recours pendant un an et demi à deux agents sous couverture qui se sont fait passer pour une voyante et un vendeur de diamants. L’accusé a été surveillé pendant des années. Son téléphone a été mis sur écoute.

Lors d’une discussion avec la fausse voyante, le prévenu a admis avoir tué sa femme. Il a retiré ses aveux plus tard. Comme en première instance, le tribunal cantonal a estimé que les déclarations faites à la «voyante» ne pouvaient pas être utilisées.

ATS/NXP

Football news:

🎮 Wir haben ein Spiel über Habib gemacht - kämpfen Sie für ihn und versuchen Sie, Gage zu füllen
Tebas über den Clásico: das Spiel der besten Teams der Welt. La Liga-Präsident Javier Tebas hat sich über die Konfrontation zwischen dem FC Barcelona und Real Madrid geäußert
Leeds-Stürmer Bamford machte einen hattrick. Er hat 6 Tore in 6 spielen der APL
Moyes über die Zuschauer in den Stadien: die Leute schauen Spiele in den Kinos, warum kann man das nicht auf der Straße machen? David Moyes, Trainer von West Ham, glaubt, dass wir die Fans wieder auf die Tribüne Holen müssen
Gerard Piqué: die Vertragsverlängerung und die Unterzeichnung von Bürofach sind verschiedene Dinge. Ich verteidigte die Interessen des Teams
Thibaut Courtois: Messi und Ronaldo gehören zu den besten Spielern in der Geschichte
Jack Wilsher: jeder denkt, dass ich 30-31 bin, nicht 28. Der Ehemalige Arsenal-Mittelfeldspieler Jack Wilscher hat sich wegen regelmäßiger Verletzungen zu einem bekanntheitsverlust geäußert