Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Côte d’Ivoire-AIP / Des douaniers formés à l’identification et au contrôle des substances qui appauvrissent la couche d’ozone

Aboisso, 26 nov 2022 (AIP) – Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, a formé, jeudi 24 novembre 2022, des douaniers du Sud-Comoé à  l’identification et au contrôle des substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

La destruction de la couche d’ozone est provoquée par l’utilisation d’un certain nombre de gaz que nous consommons, tels que, les chlorofluorocarbones (CFC), utilisés dans la réfrigération, la mousse et les aérosols, les hydrochloflucarbones (HCFC), utilisés dans la climatisation et les halons utilisés dans l’extinction des incendies, a révélé le coordonnateur national du projet ozone Côte d’Ivoire, Glai Monlolamon Jacques.

Selon M. Glai, il est nécessaire de former les douaniers à  l’identification de ces substances qui appauvrissent la couche d’ozone, car la douane représente la porte d’entrée et de sortie de la Côte d’Ivoire.

Cette formation permettra de protéger la couche d’ozone par l’élimination complète de la consommation des substances qui l’appauvrissent, dans le monde et plus particulièrement en Côte d’Ivoire.

Le porte-parole des récipiendaires, Le Colonel Sousoubié Francis, a félicité les initiateurs du projet Ozone pour cette formation. Il a souligné qu’il faut équiper urgemment la douane de tous les appareils permettant de détecter les substances nuisibles à la couche d’ozone afin de lutter sérieusement contre ce phénomène.

Le projet “Ozone ” a été initié à la suite de la ratification par la Côte d’Ivoire, le 30 novembre 1992, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone rappelle-t-on.

(AIP)

ar/hm/akn/kam