Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ Le gouvernement allemand déjoue un projet de coup d’Etat

Abidjan, 07  dec 2022 (AIP)- Les autorités allemandes ont annoncé, mercredi 07 décembre 2022, l’arrestation d’un groupe de personnalités d’extrême droite et d’anciens officiers militaires accusés d’avoir planifié un “coup d’État”.

“Les autorités compétentes ont déjoué une tentative de coup d’Etat en lançant des attaques visant à semer le chaos dans le pays et à prendre le pouvoir”, a déclaré le parquet fédéral dans un communiqué, rapportent les médias occidentaux.

Au moins 52 suspects ont participé à ce plan, dont un groupe affilié au Mouvement des citoyens du Reich (extrême droite), et d’anciens officiers militaires, selon le même communiqué.

La même source a ajouté que “52 suspects ont été arrêtés dans le cadre d’une vaste opération de sécurité lancée par les autorités compétentes avec la participation de 3 000 agents sécuritaires, au cours de laquelle des perquisitions domiciliaires ont eu lieu dans 11 des 16 États allemands”.

Selon les procureurs  “22 citoyens allemands ont été arrêtés parce qu’ils étaient soupçonnés d’appartenir à un mouvement terroriste”, et “3 autres personnes, dont un citoyen russe, sont soupçonnées de soutenir le mouvement, tandis que 27 autres font actuellement l’objet d’une enquête”.

Parmi les suspects figurent également un soldat de l’élite des forces spéciales allemandes “KSK” et un certain nombre de réservistes de l’armée allemande, précise la même source.

Selon le journal allemand “Bild”, un ancien député du parti de droite Alternative pour l’Allemagne serait parmi les détenus, sans dévoiler son nom.

Le ministre allemand de la Justice, Marco Bushmann, a décrit les perquisitions comme une “opération anti-terroriste” et a ajouté que “les suspects ont peut-être planifié une attaque armée contre les institutions de l’État”.

Le Mouvement des citoyens du Reich, fondé en novembre 2021, ne reconnaît pas le système politique allemand existant, ni l’État allemand dans sa forme actuelle, et reconnaît, en revanche, l’Empire allemand.

Selon les conclusions du parquet fédéral, le groupuscule voulait former un gouvernement militaire de transition qui devait négocier le nouvel ordre étatique en Allemagne avec les puissances alliées victorieuses de la Seconde Guerre mondiale. Des contacts avaient été pris avec « des représentants de la Fédération de Russie en Allemagne » par l’un des animateurs de cette cellule se référant aussi aux théories de la mouvance QAnon,  groupe conspirationniste d’extrême droite issu des Etats-Unis.

L’ambassade de Russie à Berlin n’a pas tardé à réagir en assurant, ce mercredi, n’avoir aucun lien avec des organisations « terroristes » ou « illégales » en Allemagne.

(AIP)

sdaf/tm