Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Côte d’Ivoire-AIP/ L’AFJCI remet des certificats de nationalité à des populations de Doropo

Doropo, 12 août 2022 (AIP)- L’Association des femmes juristes de Côte (AFJCI) a procédé, jeudi 11 août 2022, à la remise officielle de certificats de nationalité à des populations des localités de Doropo, Niona, Koudinandouo, Barriera, Koutoumbi, Dininemina et Kamassama,.

En présence du préfet du département de Doropo, Lénékpoho Fofana, 16 certificats de nationalité ont été officiellement remis à des “personnes qui présentaient un risque d’apatridie”, au cours de cette cérémonie qui a lieu à la préfecture.

Cette activité initiée par l’AFJCI, à travers la mise en œuvre de son projet “Droit à la nationalité pour tous (DNT)”, un droit fondamental vise à lutter contre l’apatridie.

“L’apatridie est la situation d’une personne qui n’a pas la nationalité d’un pays. Notre mission est d’aider les personnes qui présentent un risque d’apatridie à avoir une identité”, a dit la représentante de l’AFJCI de Doropo, Ouattara Kitannabéni Fatoumata.

Elle a exhorté les populations à déclarer leurs enfants à l’état-civil. Selon elle, une étude menée par le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a démontré que l’absence de déclaration des naissances à l’état-civil reste la cause principale de l’apatridie. Le projet “Droit à la nationalité pour tous” a été financé par le HCR et prend en compte les nationaux et les non-nationaux.

Créée en 1986, l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire est une organisation féminine qui milite en faveur de la promotion et la protection des Droits de l’Homme, de la lutte contre les discriminations et les violences basées sur le genre (VGB), le travail des enfants, etc.

(AIP)

bd/nmfa/cmas