Cote d\'Ivoire
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Vagondo: “Ceux qui pensent mettre en mal la quiétude des autres…”

[ Publié / Modifié il y a 3 minutes ]

Fêtes de fin d’année/Diomandé Vagondo: “Ceux qui pensent mettre en mal la quiétude des autres, nous trouveront sur leur chemin”

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo, a procédé au lancement de l’opération épervier 8, le jeudi 24 novembre 2022, au Plateau (Abidjan).
La 8è édition de l’opération épervier a été lancée par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo, ce jeudi 24 novembre 2022, à l’espace Sorbonne au Plateau, en présence de plusieurs autorités administratives et traditionnelles. Cette opération, selon le ministre est liée presque essentiellement aux festivités de fin d’année 2022, moment d’activités économiques, de déplacements massifs de population et de divertissements. Epervier 8 vient alors rassurer les populations qui vivent sur le territoire national. Pour cette autre initiative d’envergure de sécurisation, 3600 hommes (policiers, gendarmes, militaires) dont 1600 éléments pour la ville d’Abidjan seront déployés sur les différentes artères.

Diomandé Vagondo en a profité pour donner des consignes claires à ses collaborateurs. « Aux policiers, gendarmes, militaires, le pays et son gouvernement comptent sur vous. La période qui s’annonce, s’appelle fêtes de fin d’année. C’est une période propice à certains comportements déviants. Nous sommes là pour redresser tous ceux qui pensent qu’avec leurs actes, peuvent mettre en mal la quiétude des autres », assure le patron de la sécurité en Côte d’Ivoire. Et de souligner : « Ceux-là devront nous trouver sur leur chemin. Ils ne devront pas avoir le moindre répit, même pour réfléchir à faire de mauvaises choses. Je sais pouvoir compter sur vous ».

Il a saisi l’occasion pour adresser ses vives félicitations au directeur général de la police et l’ensemble de ses collaborateurs pour le travail qu’ils abattent de jour comme de nuit. Leurs efforts conjugués ont permis d’ailleurs, de faire baisser l’indice de sécurité à « 1,2 aujourd’hui » qui au sortir de la crise post-électorale était entre 4 et 5.

Pour maintenir ce cap, il les exhorte à plus de vigilance dans leur mission de sécurisation. Mais ils ne peuvent atteindre cet objectif, sans l’implication des populations. « J’invite les populations à accompagner résolument les forces de défense et de sécurité par leur engagement personnel ». Pour lui, ses hommes veillent sur la sécurité des populations. Mais pour y arriver leur collaboration est importante. C’est pourquoi, lorsqu’ils observeront quelque chose d’inhabituel dans leur environnement, ils devront avoir le réflexe de prévenir ses éléments sur le terrain. « Prenez les policiers, les gendarmes et les militaires comme vos complices, vos frères et sœurs. C’est à ce prix que la sécurité sera de mise, de façon effective », clarifie Diomandé Vagondo.

Cette opération qui démarre ce jeudi 24 novembre 2022 sera en vigueur, sur l’ensemble du territoire national, jusqu’aux vacances 2023. Pour le directeur général de la police nationale, l’administrateur général de police, Youssouf Kouyaté, l’opération épervier permet de planifier, coordonner et de conduire des stratégies de prévention et de répression de la grande criminalité.

Edouard Koudou

Retrouvez l’article sur fratmat.info