logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

A Obernai, les municipales ont bel et bien démarré

L'hôtel de ville d'Obernai
L'hôtel de ville d'Obernai

Si le maire d’Obernai, Bernard Fischer, annonce que « toute l’énergie » de sa majorité municipale et de lui-même sont mobilisés « au quotidien dans les très nombreux projets et aménagements en cours à Obernai et sur les Terres de Sainte-Odile », il apparaît évident qu’il a lancé sa campagne pour un quatrième mandat.

L’annonce de la candidature de Catherine Edel-Laurent fin septembre a forcément précipité le calendrier.

Nouveau site internet pour le maire-candidat

Depuis peu, son site internet, bernardfischer.fr, a fait peau neuve. Un projet dans les tuyaux depuis des mois. Son site a des allures de site de campagne et intègre désormais ses publications sur les réseaux sociaux.

Marquage à la culotte sur les réseaux sociaux

Des réseaux sociaux (Facebook essentiellement) sur lesquels lui et Catherine Edel-Laurent se suivent de très près. Nouvel hôpital, marche rose, assemblée générale des Dauphins, réaction au décès d’une personnalité locale etc. : autant de sujets pour lesquels les deux ont affiché leurs engagements en même temps.

Et un opposant qui redouble d’activité

Des réseaux sociaux, enfin, où Guy Lienhard, élu du groupe d’opposition Tous unis pour Obernai, se montre très actif — et critique — ces derniers temps.

S'il se contente de partager des informations sur sa page personnelle, il est offensif sur la page du groupe d'opposition. Mais la portée est limitée: il s'agit plus précisément d'un groupe public Facebook plutôt que d'une page. Et si tout le monde peut demander à devenir membre pour voir ce qui est publié, c'est un frein majeur à la diffusion des informations.

Themes
ICO