France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Incident de Shina : Deux ans avant d'être brûlée sur le bûcher, une jeune fille de 15 ans a été victime d'un viol collectif. Aurait avoué le meurtre d'un codétenu)

07/01/2022

Ce vendredi, le greffe de la cour d'appel d'Amiens (Somme) vérifie la saisine de l'auteur présumé devant un tribunal pour mineurs. Criminel de 17 ans au moment des faits. Il est soupçonné d'avoir été brûlé sur le bûcher d'une jeune fille de 15 ans dans une cabane à Creil (Oise) le 25 octobre 2019.

L'Ottoman (rebaptisé) est un prisonnier assez bavard. Il serait très prolixe lorsqu'il s'agirait d'avoir prétendument tué sa petite amie, Shaïna Hansye, et de discuter des raisons pour lesquelles il a été emprisonné dans la section des mineurs de la prison de Rankour. .. Un homme de 17 ans aurait avoué à un autre détenu "il a tué sa petite amie prostituée " entre les barreaux de sa cellule ou depuis la promenade de la cour. Il était imprégné. "Je veux prendre 30 ans de plus que de devenir un père bâtard", aurait-il expliqué à une autre personne.

[…]

Pression sur l'un des témoins.

Il a été inculpé de "meurtre" et "destruction de biens d'autrui par des moyens dangereux" et a été détenu avant le procès du 5 novembre 2019 et incarcéré à la prison de Liancourt. Lors de ses différents contre-interrogatoires devant l'inspecteur, l'adolescent reste dans sa position et se qualifie de "menteur" en tant que témoin qu'il se serait confié. Malgré les pressions qu'il dit subir de la part de la famille d'Ousmane pour « alléger » son témoignage, ce dernier maintient néanmoins sa prétention.

Autre détail à demander aux enquêteurs : les recherches effectuées sur Internet du 29 au 30 octobre, c'est le moins que l'on puisse dire, telles que « justice pénale » et « jugement de la cour ». Utilise également des mots-clés intéressants. Ou, dans un article du Parisien intitulé "Oise : Le corps brûlé d'une jeune femme retrouvé à Creil" , paru le 27 octobre, où des habitants ont déjà évoqué les mobiles du crime, c'est chose faite. "Elle était enceinte et son amie l'a tuée", nous a dit cette dernière.

Le Parisien

01/03/2022

Ahmed et ses complices sont suspendus pour "agression sexuelle" Il a été condamné à huit et douze mois

Mardi 1er mars, le tribunal correctionnel de Senris de l'Oise a été inculpé du viol de Shina en 2017. Il a condamné trois personnes à une peine avec sursis. Le dernier est sorti.

Deux ans avant d'être poignardée et brûlée dans une cabane à Creil, Oise en octobre 2019, Shina a été violée par plusieurs individus de son quartier. Le 31 août 2017, trois personnes auraient abusé sexuellement, insulté et photographié dans la clinique abandonnée de Creil . Sera découvert plus tard par les enquêteurs. 

Trois agresseurs présumés, , ont été condamnés à huit mois de prison, deux à un an d'emprisonnement, et trois et quatre libérés à partir du mardi 1er mars. Rizière.

(…) France 3

1er février 2022

Mis en examen pour viol, trois jeunes sont désormais « agressés sexuellement ». Malgré la vidéo accablante, l'accusé a contesté les faits, selon un avocat de la famille de la victime.

Mardi 1er février, le parquet a été jugé en chambre close pour agression sexuelle à Creil de Shaïna, 13 ans, deux personnes ont été tuées entre neuf mois et un an. Il a requis des peines de prison pour quatre jeunes. Quelques années plus tard, nous avons appris d'un avocat.

Le prévenu sous contrôle judiciaire était mineur au moment de l'affaire. Deux avaient 14 ans, dont le principal suspect, le petit ami de Shina à l'époque, et les deux autres avaient 16 et 17 ans.

(…) Le procureur a pris en compte le "très jeune âge" de ces "premiers criminels"

A été estimé. Le Figaro

31/01/2022

Cette semaine, un jeune agresseur présumé de Shina a été violé par un groupe de garçons à l'âge de 13 ans. Ça commence lundi . Des cas de violences sexuelles et sexistes qui ont entraîné la mort d'un adolescent, poignardé par un petit ami à l'âge de 15 ans, puis brûlé.

Shina n'avait que 15 ans lorsqu'elle a été tuée dans une case de ferme civique sous la fenêtre d'un bar résidentiel HLM à Creil, sur le plateau de Lucher. Après l'avoir poignardé, je l'ai brûlé. Son copain de l'époque, Omar O., a dit à son ami " J'étais fou " après l'annonce de la découverte du corps d'un adolescent. J'étais fier. Shina était enceinte d'Omar. Shina avait une bonne réputation et elle était " Friendly Girl ".

Son assassinat intervient au terme d'un long processus de violence dans lequel la jeune fille a souffert et les garçons de son quartier ont joué un rôle déterminant. À l'âge de 13 ans, Shina a été victime d'un gangbang et a été diffusée en direct sur les réseaux sociaux. Suspect : Son petit ami et deux compagnons à l'époque. Profondément traumatisée, Shina a choisi de porter plainte. Les trois sont jugés au tribunal pour enfants de Senlis depuis le lundi 31 janvier 123, et le quatrième garçon est jugé pour une agression survenue un autre jour.

(…) Ce jour-là, le 31 août 2017, Shina a été contrainte de rejoindre Ahmed devant une clinique désuète de son quartier. Si elle ne vient pas, il publie une photo intime d'une adolescente. À l'extérieur de la clinique, Ahmed l'attrape avec ses cheveux et la traîne à l'intérieur. Il lui aurait demandé une pipe, mais elle a refusé. A cette époque, deux des amis d'Ahmed seraient apparus. Ils étreignent des adolescents, se déshabillent, agressent sexuellement et violent avec les tubes de Ravelo. L'un des garçons lui a même mordu la poitrine. Une vidéo de cet essai a été découverte par un enquêteur. Vous pouvez voir Shina assise sur le banc essayant de cacher sa nudité avec son pantalon. Les garçons l'insultent : " Tu es une pute ", " Grosse pute ". L'un des garçons se jette sur elle, Shina se débat et la vidéo s'arrête.

(…) Ahmed a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans un centre éducatif fermé . Contrairement à l'avis du parquet, rapport Charlie Hebdo, le juge d'instruction a terminé ce placement à peine un mois plus tard.Un jeune homme est obligé de quitter Creil. Un an plus tard, il demande à revenir. Encore une fois, le juge d'instruction a accepté contre l'avis du parquet.Ahmed revient à Crail alors qu'il continue d'intimider et de harceler Shina sur les réseaux sociaux.

(…)Dans mon quartier, ma famille est peu soutenue. " Il y a beaucoup de gens qui sont pro-Omar [nom de l'assassin présumé] ", d'un ton résigné, Shina. Comment peut-on aider un homme soupçonné d'avoir tué une adolescente ? " Pour eux, ma fille le méritait. Elle n'aurait pas dû se plaindre à Ahmed. Elle aurait dû se taire. "

(…) " Je sais qu'il y a beaucoup d'autres Shina dans mon quartierCes jeunes filles sont gênées. Se plaignent de viol. Leur petit ami peut les menacer ", s'inquiète la mère de Shina. Les quatre agresseurs adolescents présumés seront jugés le lundi 31 janvier et le mardi 1er février . La date du procès d'Omar accusé du meurtre de la jeune fille n'a pas encore été fixée.

Marianne

Dans le lien :