France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Athle - Mémorial de juillet - Fraser Price, vainqueur de Duplantis et McLaughlin brûlant au Mémorial de juillet

Fast track dans un petit stade de Székesfehérvár, en Hongrie, où plusieurs athlètes courent pour améliorer leur condition physique. est prêt. C'est le cas de Shelly Ann Fraser-Pryce. Deux jours après un 10.66 à Cho Gaw, le Jamaïcain a réalisé un 10.67 (+1.3 m/s), en deçà de son cinquième (premier) 10.70 de l'été. Débarrassé d'un faux départ (où aucun concurrent n'a été éliminé), a réalisé une autre belle performance.

Je me sentais très bien avant la course parce que j'ai eu un accident à une de mes dents, donc les résultats ont été surprenants même pour moi. »

Fin de saison en style pour McLaughlin, Duplantis sur 5.80 Collé m devant Lavillenie

Sydney McLaughlin a dit non contre 400 m Haies (50"68 aux Mondiaux d'Eugene) a volé Fait Tartan mesure 51"68, loin devant la concurrence (la Jamaïcaine Janie Brussell est deuxième à 54"14). " Je savais que ça allait être une grande course,a-t-elle commenté. J'étais contente des temps, je voulais courir 52,3, 52,5 avec mon entraîneur. "Le La star américaine a terminé l'été en beauté.

Le sauteur à la perche Mondo Duplantis, en revanche, n'a pas réussi à atteindre une hauteur supérieure à 6 mètres. Après avoir remporté deux sauts rapides de 5,70 m et 5,80 m, le détenteur du record du monde suédois a trébuché trois fois à 6,01 m. rare. " Les conditions n'étaient pas chanceuses. Le vent était délicat et c'était un match en tête-à-tête.Le champion du monde a expliquéNous avons tous dû faire avec et c'était compliqué. Je voulais sauter plus haut. C'était la première fois que je venais en Hongrie, donc je voulais sauter 6 mètres là-bas, mais pas aujourd'hui (lundi). »

5,70 m et le vice-champion Renaud Lavillenie a également eu du mal avec le vent : " C'était plutôt une bagarre. L'autre ", a souligné le cinquième du championnat du monde- placé français qui a terminé avant l'entraînement. Avec son collègue Thibaut Collette (5,60 m), le médaillé d'argent du championnat du monde Eugene Philippine Ernesto Obiena (5,45 m) et l'Américain Chris Nilsen (2e en Oregon, 5,45 m en Hongrie) 5e place.

Holloway à couper le souffle

Saint à Eugene, Grant Holloway n'est pas encore le roi de la constance. L'Américain, qui vient de remporter le 110 m haies aux Jeux du Commonwealth dans une défaite contre le Jamaïcain Rasheed Broadbell, est en assez bonne forme pour le battre sur la ligne. Broadbell a été déclaré vainqueur par huit millièmes de seconde avec un temps de 13,12 (vitesse du vent 1,0 m/s) les deux fois.En 2013, il a été victime d'une chute et a terminé troisième en 2013. "13.

Le lancer a d'abord produit une excellente performance en poids, établissant un nouveau record de compétition pour Joe Kovacs. Vice-monde en 2022. Le champion a réussi un temps de 22,89 m à son cinquième essai et 22,87 m à son dernier essai, à trois centimètres de son record personnel établi par Eugene (2e) lors de la finale de la saison. père cette semaine, a battu Tom Walsh (21,93 m) du Néo-zélandais

{70). } 6ème place à Tavernier Hammer

Sur le disque, Kristjan Ceh n'a pas perdu une main après avoir remporté le titre mondial et a poursuivi le concours pour la deuxième fois. Détail sur 70 mètres. Les géants slovènes (2,06) m) ont dominé les débats avec 71,23 m au premier tentative, meilleur qu'Eugene (71,13 m) et très proche de son record (71,27 m).Ceh, qui n'a perdu qu'une seule fois en 16 finales cette année, a battu le Lituanien Andrius Gudzius (67,39 m) et le Suédois Daniel Stahl (67,01 m) dans un bronzage en Oregon.

Au début de la conférence, la Française Alexandra Tavernier terminait sixième avec 66,94 m, devant l'America's World Brooke Andersen (74,84 m) devant la deuxième Janee 'Kassanavoid (72,58 m)

Dos Santos s'amusant au 400 m m

Notez également la deuxième place du Brésil, championne du monde du 400 m m haies, Alison dos Santos avec 45" 11, Non seulement il était derrière l'Américain Vernon Norwood (44"96), mais il a également inscrit un 9"97 (+1,3 m/s) au 100 m pour la victoire de Marvin Bracy. Devant Trayvon Bromell (10"01).

L'ancien champion du monde Christian Coleman termine sixième avec 10"17. Aeryon Knighton s'est arrêté à la sortie de Bend lors d'une course qui a marqué 19.88 (+0.8 m/s) sur 200 m, une blessure (cuisse gauche) au vice-champion du monde Kenny Bednarek. Le vent était un peu trop fort pour enregistrer le temps de Jasmine Camacho Quinn (12"27, +2,4 m/s) sur le 100 m haies, alors Kendra Harrison (12" 49) est sortie.

Publié le 8 août 2022 à 20h37