France

Attentat islamiste de Nice : les précédentes attaques contre des églises

«À travers ces actes horribles, c'est tout notre pays qui est touché. Ce terrorisme vise à installer l'angoisse dans toute notre société», a vivement réagi la Conférence des évêques de France après l'attentat islamiste qui a frappé ce jeudi la Basilique Notre-Dame de L'Assomption à Nice. Évoquant une «gangrène» qu'il est «urgent» de stopper pour «tenir debout face à ces menaces», l'association rappelle que ce genre d'attaque a déjà frappé à plusieurs reprises, ces dernières années, la communauté catholique en France. Le Figaro fait le point.

L'attaque visant la basilique Notre-Dame de Nice ravive la douleur des catholiques liée à l'assassinat du prêtre Jacques Hamel, égorgé le 26 juillet 2016, alors qu'il officiait à l'église Saint-Etienne-de-Rouvray, près de Rouen. Les terroristes avaient pris en otages six personnes qui assistaient à la messe matinale - le prêtre, Jacques Hamel, trois religieuses et un couple de paroissiens. L'un des otages, à qui les assaillants avaient demandé de filmer la scène, avait été grièvement blessé. Les deux assaillants djihadistes, Adel Kermiche et Abdel Malik Nabil Petitjean, tous deux fichés S, avaient été abattus alors qu'ils sortaient armés de l'édifice religieux. L'attentat avait été revendiqué par Daech.

Le 19 avril 2015, un projet d'attentat terroriste visant des églises de Villejuif, en Val-de-Marne, avait été déjoué par les forces de l'ordre. Sid Ahmed Ghlam, un Algérien alors âgé de 23 ans et étudiant en informatique, avait été arrêté dans le XIIIe arrondissement de Paris après avoir tué par balle une automobiliste, Aurélie Châtelain. Il est actuellement jugé par la cour d'assises spéciale de Paris, qui doit rendre son verdict en fin de semaine.

L'attaque visant des églises de Villejuif ne fut pas la première à échouer. Début septembre 2016, aux abords de Notre-Dame de Paris, rue de la Bûcherie, une Peugeot 607 piégée était désamorcée : le véhicule avait été rempli de plusieurs bonbonnes de gaz par cinq femmes rattachées à Daech. Elles avaient tenté de l'enflammer avec un mégot de cigarette, mais une erreur de carburant avait fait capoter l'explosion. Le commando féminin avait imprégné le véhicule de gasoil, un carburant moins inflammable que l'essence.

Toutes ces victimes représentaient «un symbole à abattre», souligne l'Église catholique ce jeudi, soulignant que «c'est parce qu'elles se trouvaient dans la Basilique que ces personnes ont été attaquées, assassinées». «Malgré la douleur qui les étreint, les catholiques refusent de céder à la peur», soutiennent les cardinaux et évêques de France. Aujourd'hui à 15h, les églises de toute la nation sonneront le glas, en hommage aux victimes de «cette menace traître et aveugle».

Football news:

Le fils de Maradona a dit au revoir à son père: Tu ne mourras jamais parce que je t'aimerai jusqu'au dernier souffle
José Mourinho: Chelsea a une composition incroyable. Peut jouer Mendy ou le gardien de but le plus cher dans l'histoire de l'APL
Andrea Pirlo: Ronaldo est un peu fatigué après tant de jeux. Nous avons convenu qu'il se reposerait
manager de Maradona: Diego ne voulait plus vivre. Il s'est laissé mourir
Eder Sarabia: j'Espère que Barcelone sera à nouveau une équipe qui nous a fait profiter du football comme personne d'autre
Maradona est une figure majeure de la vie du réalisateur Paolo Sorrentino. Il croit que Diego lui a sauvé la vie et appelle l'argentin son guide dans le monde de l'art
Candidat à la présidence du Barça Farre: je Veux que Messi devienne président d'honneur du Club. Jordi Farre, Candidat à la présidence du FC Barcelone, s'est exprimé sur l'avenir de l'attaquant Lionel Messi dans le Club Catalan