France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Hausse "suspecte" des prix : "L'Ukraine a bon dos", le coup de gueule de Michelle Edouard Leclerc

L'inflation continue d'augmenter en France, ce qui frustre le patron des supermarchés Leclerc. Dans une interview le jeudi 30 juin 2022, il a accusé des hausses de prix non transparentes. Michelle Edouard Leclerc réclame une commission d'enquête sur « l'origine de l'inflation » .

Les salariés ont-ils remarqué une hausse significative des prix mondiaux depuis plusieurs mois ? Michel Édouard Leclerc, Président du Comité Stratégique du Centre E.Leclerc, interroge un collègue deBFMTVce jeudi matin. 

Augmentation spéculative ?

Le patron affirme que l'augmentation demandée par le industriel agro-alimentaire n'est "pas transparente" voire "suspecte". Selon lui, la spéculation concernait "les grandes entreprises internationales et les marchés mondiaux".

"Quand on voit tous nos fournisseurs bénéficier de taux de fret en hausse de 15, 20 et 30 %, notamment des prix des conteneurs en hausse de 30 %, dans le même temps, les compagnies maritimes ont réalisé un bénéfice de 1 milliard de dollars l'an dernier. C'est clair que ce n'est pas que le conteneur ne soit pas disponible qui a rendu l'inhabituel cher", reproche-t-il au micro de BFM.

Cependant, la compagnie maritime n'est pas seule responsable. Michel-Edouard Leclerc cible également les industriels. "S'il y a un fabricant de produits de chocolat au cacao qui appelle l'Ukraine et augmente les tarifs sur les confiseries et les tablettes de chocolat de 15%. (...) Je parle de Nestlé, je parle de Mars. Don" I We sont sur l'autre continent à la recherche de chocolat et de cacao ! 

Pression industrielle

Pour le PDG, toutes ces nombreuses augmentations ne sont pas propres à la guerre d'Ukraine. "L'Ukraine a un bon dos." Il blâme la situation de pression des industriels pour l'augmentation et la pénurie d'huile de tournesol. "Maintenant on nous dit : 'Notre premier marché, Leclerc, on va vous livrer, mais il faut augmenter de 34% (Leclerc) D'après le patron, Ed, les vrais chiffres) ( ...) Et dans ces conditions, nous épuisons vos concurrents et vous donnons 130% de votre demande. Dans , "Demandez une commission d'enquête sur l'origine de l'inflation, ce qui se passe", du transport aux consommateurs, en termes de prix "et de s'assurer que :" Obliger cette transparence, y compris avant, nous sera d'une grande aide. "