France

Avant/Après: visualisez les ravages dans le port de Beyrouth

EN IMAGES - Des images satellites partagées par Airbus permettent de prendre la mesure de l’étendue de la catastrophe provoquée par les explosions.

Le port de Beyrouth avant et après les explosions mardi.
Le port de Beyrouth avant et après les explosions mardi. Airbus

Au moins cent morts, des milliers de blessés et des centaines de milliers de sans abris. D’après les autorités, quelque 2750 tonnes de nitrate d’ammonium, stockées «sans mesures de précaution» dans le port de Beyrouth, sont à l’origine de la puissance des déflagrations, les pires vécues par la capitale libanaise, malgré son histoire tourmentée.

La puissance de ces explosions présentées comme accidentelles est telle qu’elles ont été enregistrées par les capteurs de l’institut américain de géophysique (USGS) comme un séisme de magnitude 3,3. Leur souffle a été ressenti jusque sur l’île de Chypre, à plus de 200 km. Le paysage, mercredi, reste lunaire: les conteneurs ressemblent à des boîtes de conserve tordues, les voitures sont calcinées, le sol jonché de valises et de papiers provenant de bureaux soufflés par l’explosion.

Des images satellites du port, partagées par l’entreprise Airbus, permettent de prendre la mesure des ravages qui ont frappé le nord de la ville. Vous pouvez déplacer la réglette de gauche à droite, sur les images ci-dessous, pour visualiser les différences entre le port de Beyrouth avant (à gauche) et après (à droite) les explosions dramatiques.

D’autres juxtapositions avant et après les explosions:

Airbus
Airbus
Airbus
Airbus
Airbus
Airbus
Airbus

Football news:

José Mourinho: je Ne sais pas quand Bale se remettra de sa blessure, mais il est heureux d'être à Tottenham
Barcelone a convenu avec Suarez de résilier son contrat (RAC1)
Leipzig a négocié le transfert du meilleur buteur de la Ligue turque Serlot pour 20 + 4 millions d'euros
Cavani est toujours sans football: la nuit, il chasse les lièvres et les sangliers, fait du ballet, redémarre à la pêche
Le perroquet Ara s'est assis sur la tête d'une joueuse de football de l'équipe nationale brésilienne pendant l'entraînement
Mount à propos de Kep: nous le protégerons. Nous faisons tous des erreurs
Le Real Madrid a été invité à signer Cavani