France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Avec Around Video Art Fair, les galeries s’installent en chambres à Lille

Le temps d’un week-end, la foire d’art vidéo prend ses quartiers à l’hôtel Moxy avec une quarantaine de galeries et autant d’artistes.

Article réservé aux abonnés

Nul besoin de monter des cimaises, de meubler ou de louer des écrans plats : la chambre d’hôtel est un stand parfait pour une foire d’art vidéo. La formule est connue − la foire Loop, à Barcelone, la pratique depuis près de vingt ans − et elle se confirme à Lille avec la deuxième édition d’Around Video, qui a lieu jusqu’au 2 octobre. La foire, tout à la fois intimiste et internationale, créée par un collectionneur et médecin de la métropole lilloise, Renato Casciani, s’inscrit cette année dans le week-end de clôture du festival Utopia de Lille3000.

Après une première édition, en 2021, qui avait réuni vingt-sept galeries, trente-sept ont été séduites par ce nouveau rendez-vous. En majorité françaises, mais aussi venues de Belgique, des Pays-Bas, d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne, du Royaume-Uni ou d’Estonie. Plus un partenaire institutionnel, le Centre Wallonie Bruxelles, fermé à Paris pour travaux, qui présente ici trois artistes, et une invitation faite à six autres, jeunes gens pour la plupart passés par Le Fresnoy, à Tourcoing (Nord), institution de référence en matière de création vidéo.

« Fictionnelles ou documentaires »

Parmi les nouveaux entrants, Air de Paris (Paris) propose une fantaisie musicale du Japonais Shimabuku, la galerie Nicoletti Contemporary (Londres) présente Dislocation (2022), un court-métrage de Josèfa Ntjam, où son avatar fait un voyage initiatique entre les espaces Internet et les mémoires des luttes d’indépendance du Cameroun. La Galerie Binome (Paris), spécialisée en photographie contemporaine, montre l’artiste Thibault Brunet, qui renouvelle les façons de capturer et d’explorer le réel en enregistrant des paysages ou des intérieurs avec un Lidar (scanner 3D). Pour la Galerie Papillon (Paris), Céline Cléron avance sur un lac gelé en Suède en suivant une ligne de fracture de la glace, entre contemplation et inquiétude.

Haily Grenet, directrice d’Around Video : « Beaucoup des vidéos proposées cette année abordent des questions liées aux transformations du monde, à l’identité, au genre et à l’environnement »

« Qu’elles soient fictionnelles ou plus documentaires, beaucoup des vidéos proposées cette année abordent assez naturellement des questions liées aux transformations du monde, à l’identité, au genre et à l’environnement, avec également beaucoup d’artistes femmes dans un medium traditionnellement assez masculin », souligne la directrice de la foire, Haily Grenet. Les prix vont de 3 000 euros pour les artistes émergents à plus de 50 000 euros (Emilija Skarnulytė chez Film Gallery, Paris).

Il vous reste 32.54% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes
  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.