France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Avec « Désordres », Florence Foresti traverse en douceur (et en huit épisodes) la quarantaine et sa fameuse crise

L’humoriste touche avec une série, diffusée sur Canal+ dès le 3 octobre, évoquant la crise de la quarantaine sur un ton plus personnel qu’à l’ordinaire.

Article réservé aux abonnés

Le début rappelle l’un des sketchs les plus connus de l’humoriste, et l’une de ses répliques cultes : « A 8 heures et demie, entre ma fille et moi, il y en a une des deux qui est dégueulasse. » (Madame Foresti, 2014). Après s’être énervée contre son coutumier retard matinal, Florence Foresti envoie sa fille à l’école, fait mine de souffrir en lui disant au revoir, puis se retourne et reprend son souffle, manifestement soulagée.

Dans Désordres, la série qu’elle a coécrite et qu’elle interprète pour le label Création originale de Canal+, il est pourtant moins question de maternité que de son corollaire moderne : les semaines sans enfant. Parfois sans homme, mais toujours avec copines et apéro.

Elles sont quatre à se serrer les coudes autour d’une bouteille de rosé. L’une est célibataire et sans enfant, « libre et heureuse », une autre couche avec un homme marié, la troisième peste contre son ex. Au milieu, Florence Foresti, dans un rôle très autobiographique, n’en finit pas de traverser la quarantaine et sa fameuse crise. Sans hypocrisie, elle en fait un objet d’inspiration et le sujet d’une confession, au ton plus personnel que ce à quoi l’humoriste nous avait habitués.

Hypocondrie et états d’âme

Cela fait déjà quelques années que l’humoriste a 40 ans, au moins depuis son sketch générationnel « Vieille ou pas vieille » – « Je sais que je suis vieille, j’ai fumé dans des avions, les mecs ! ». Et d’ailleurs, cet âge, propre à la nostalgie mais aussi à l’autodérision et au renouveau amoureux, lui va plutôt bien. On comprend qu’elle s’y attarde. D’autant plus que la concurrence est rude et qu’elle fait plutôt partie des comiques à l’ancienne, sans micro ni tabouret.

C’est quand « Désordres » ne cherche pas à faire rire qu’elle sonne le plus juste

L’action de Désordres se situe il y a quelques années, juste avant le lancement de son spectacle Epilogue (2018). Elle en raconte ici la douloureuse genèse, sans qu’on sache quelle est la part de vérité ou de fiction, entre un déménagement, la garde alternée de sa fille, ses problèmes de Wi-Fi et une solitude mal comblée par son employée de maison, son chien Bernie et, surtout, cet homme en chemise à col pelle à tarte qui s’incruste chez elle au moment où elle a le moins envie de le voir.

Jolie idée que d’avoir donné à la dépression le visage de Luc Antoni, parfait dans ce rôle de Jiminy Cricket à l’humour aussi noir que les pensées qu’il convoque. D’ailleurs, c’est quand Désordres ne cherche pas à faire rire qu’elle sonne le plus juste, et on regrette presque que Foresti limite la confidence à son hypocondrie et à ses états d’âme face à une tablette d’antidépresseurs. Quand il s’agit de décrire les rapports contradictoires qu’elle entretient avec la célébrité, la comédienne évite habilement l’hypocrisie.

Il vous reste 30.76% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes
  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.