France

Baisse de la TVA : pourquoi l'idée ne séduit-elle pas la France?

DECRYPTAGE - Des économies européennes embrassent ce levier fiscal pour relancer leur économie. Bercy affiche clairement ses réticences.

Dès le mois de juin, Bercy s'est opposé à l'idée d'une baisse de la TVA, estimant notamment que ce dispositif était «peu ciblé».
Dès le mois de juin, Bercy s'est opposé à l'idée d'une baisse de la TVA, estimant notamment que ce dispositif était «peu ciblé». BERTRAND GUAY / AFP

Afin de relancer leur économie dévastée par la crise du Covid-19, plusieurs pays européens comme l'Allemagne et le Royaume-Uni ont fait le choix de baisser temporairement leur taxe sur la valeur ajoutée (TVA). L'objectif est de permettre aux entreprises d'afficher des prix des biens et services plus attractifs pour stimuler la consommation des ménages les plus prudents, en perte de pouvoir d'achat.

Au lendemain du confinement, l'idée d'alléger la TVA en France - de 20% sur la majorité des biens et services, 10% dans la restauration, et 5,5% sur les produits de première nécessité - a également émergé dans le débat. Remise au goût du jour par les «gilets jaunes» ces deux dernières années, la revendication est populaire. «La mesure est perçue comme levier pour augmenter le pouvoir d'achat et séduit naturellement l'opinion publique, alors que la crise a entraîné une baisse du revenu des ménages», explique la cheffe économiste du BIPE Anne-Sophie Alsif.

Dès le mois de juin cependant, Bercy a

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

Annulable à tout moment

Football news:

Tiago est arrivé à la base de Liverpool pour compléter le transfert
Higuain est devenu un joueur de l'inter Miami
Nous avons lu le diplôme de Pirlo - et nous savons maintenant exactement comment la Juventus jouera
Bale et Regilon sont arrivés à Londres pour le transfert à Tottenham
Klopp sur le transfert de Thiago: tout semble prometteur. Il sera peut-être utile pour les fans de suivre nos médias
Bartomeu est de plus en plus proche de la démission: socios le Barça a recueilli 20 mille signatures pour la destitution
La société américaine Krause Group a acheté 90% des actions de Parme