France

Basket - NBA - NBA : LeBron James furieux après un jet d'objet sur son fils

En déplacement à Boston pour affronter les Celtics avec les Lakers, lundi soir, LeBron James a profité de l'occasion pour assister quelques heures plus tôt à un match de lycée de son fils aîné LeBron Jr à Springfield, à 150 km de là. « Bronny » (15 ans) et son équipe californienne de Sierra Canyon participaient au Hoophall Classic, un tournoi annuel organisé par le Basketball Hall of Fame.

Au milieu de la rencontre, l'adolescent de 15 ans a été touché par un petit objet non identifié jeté des tribunes alors qu'il allait effectuer une remise en jeu. L'arbitre a brièvement interrompu la partie, qui a repris normalement après le passage d'un agent de police en tribune.

LeBron James, qui était assis de l'autre côté du terrain, n'a rien remarqué sur le moment. Mais il a réagi plus tard lorsqu'une vidéo de l'incident a été diffusée sur les réseaux sociaux, montrant un enfant en train de jeter l'objet sur son rejeton.

« Cette m... m'a rendu furieux quand j'ai vu les images »

« La haine n'a pas de limite d'âge, a tweeté la star des Lakers. Le #JamesGang est construit pour y faire face et bien équipé. »

À l'issue de la lourde défaite des Lakers (105-137), James est revenu sur le sujet devant les médias dans le vestiaire du TD Garden de Boston. « Cette m... m'a rendu furieux quand j'ai vu les images, a-t-il déclaré. [...] Je ne sais pas quel âge a ce gamin, s'il a l'âge de Bronny ou celui de Bryce (son fils cadet, 12 ans), donc je ne sais pas s'il a appris à faire ça lui-même ou si on le lui a appris à la maison. C'est tout simplement irrespectueux. »

Mais il s'est tout de même dit heureux d'avoir pu voir son fils jouer. Sa principale contrariété reste le résultat des deux matches, puisque Sierra Canyon a également été battu (70-62 contre Paul VI, un lycée de Virginie). « Le mauvais point du jour, c'est le James Gang a pris deux "L" (loss, défaite) », confiait-il.

C'est très probable, tant le fiston est présenté comme un grand espoir de la balle orange. Depuis son arrivée, Sierra Canyon attire des foules incroyables, jusqu'à 17 000 spectateurs lors d'un match à Minneapolis. Et la défaite subie par son équipe lundi n'était que la troisième cette saison.

publié le 21 janvier 2020 à 15h37