France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

"C'est un goujat !", Karine Le Marchand évoque pour la première fois l'affaire Stéphane Plaza

Depuis le 21 septembre 2023, Stéphane Plaza doit faire face à la polémique. En effet, l’un des animateurs préférés des Français qui officie sur M6 dans "Maison à vendre," "Recherche appartement ou maison," ou encore "Chasseurs d’Apparts," a fait l’objet d’une enquête menée par Médiapart . Nos confrères ont recueilli les témoignages de trois supposées victimes de l’agent immobilier. Celles-ci assurent avoir été victimes de violences de sa part , à la fois verbales et physiques.

Le principal intéressé n’a pas tardé à réagir, quelques heures après la parution de l’enquête. Par le biais de son avocat, Stéphane Plaza a réfuté ces allégations qu’il qualifie de "totalement extrapolées, voire mensongères." En réponse, l’animateur a porté plainte contre les trois femmes qui l’accusent de harcèlement et de cyberharcèlement. Quelques semaines après les révélations de Médiapart, son amie et consœur Karine Le Marchand a décidé de prendre la parole. Dans un entretien accordé à Paris Match ce mercredi 25 octobre 2023, elle est revenue sur le témoignage des supposées victimes.

A voir également : "L’amour est dans le pré" : Karine Le Marchand brise le silence sur le comportement de Justine

Karine Le Marchand réagit pour la première fois à l'affaire Stéphane Plaza

Pour l’animatrice de "L’Amour est dans le pré," celles-ci se seraient tout bonnement liguées contre l’animateur. "Elles se sont mises ensemble, l’ont accablé d’injures. Et elles avaient raison, c’est mal ce qu’il a fait. Ensuite, chaque fois qu’il s’affichait sur les réseaux sociaux, elles lui envoyaient des messages de haine. Il m’a dit : 'elles me veulent du mal. J’ai peur'," a confié Karine Le Marchand avant de relayer un discours tenu par Stéphane Plaza : "Il m’a expliqué qu’il s’était en effet disputé avec Jade. C’était une dispute de couple. Et ça a été assez violent. Selon lui, elle a levé les mains devant elle et il l’a poussée pour partir. Il affirme que c’est un accident. Je n’étais pas avec eux à ce moment-là, donc je ne sais pas ce qu’il s’est passé. En revanche, je m’étonne. Après ce qu’elle décrit comme une agression, elle est restée encore six mois avec lui. Et elle a continué, plusieurs mois durant, à travailler avec celui qu’elle considère comme son bourreau ?"

En revanche, elle reste persuadée que Stéphane Plaza n’est pas violent. "À la limite, c’est un rustre, un goujat. Mais je ne l’ai jamais vu violent, rarement en colère," a-t-elle assuré avant de poursuivre : "Il est plus du genre à bouder dans son coin. Après, je n’ai jamais été en couple avec lui, je ne sais pas comment il se comporte avec ses maîtresses." Un témoignage qui va sans doute réconforter l’agent immobilier, en attendant que la lumière soit faite sur cette affaire.

R.F