France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Ces problèmes sexuels qui brisent des vies alors que les solutions sont souvent simples

© Alex Green - Pexels

Sexe et vie de couple

Absence de désir, difficultés érectiles, impuissance ... De nombreux individus souffrent de problèmes sexuels, mettant à mal leur vie de couple. Pourtant, les solutions sont souvent simples ... à condition de consulter un spécialiste

Alain Héril est psychothérapeute et sexothérapeute depuis 25 ans.

Voir la bio »

Atlantico : De nombreuses personnes peuvent voir leur santé mentale très impactées par des problèmes sexuels à cause du voile qui se trouve autour de ce genre de problèmes. Quelle est l'étendue de l'impact des problèmes sexuels ? 

Alain Héril : Les problématiques sexuels peuvent entrainer des sensations de mésestime de soi, l'impression de ne pas être à la hauteur des attentes relationnelles et sociétales. Comme cela touche l'intimité on se retrouve souvent avec des personnes qui n'osent pas en parler (hommes comme femmes) et ce mutisme peut être source de sensations dépressives plus ou moins importantes. Chez les hommes c'est principalement les difficultés érectiles qui sont présentes. Mais il est intéressant de remarquer que l'absence de désir masculine (anaphrodisie) est en recrudescence. Comme si devant des injonctions trop fortes, les hommes, parfois "lâchaient l'affaire" pour s'installer dans des formes d'impuissance

À quel point y’a-t-il (eu) une stigmatisation sur ces thématiques et comment peut-on évaluer leur impact ? Pourquoi les problèmes sexuels sont-ils autant tabous et peu pris en compte dans la médecine alors qu’il a été démontré que ce sujet est peu avoir un impact direct sur la santé mentale ?

Le discours sociétal à la fois direct et indirect s'organise autour de la notion de performance sexuelle. Ne pas répondre à ces injonctions c'est se retrouver en marge de la pensée selon laquelle la sexualité est facile à vivre et représente l'espace ultime de la réalisation de soi. Les problèmes sexuels restent tabous car ils correspondent à une déficience par rapport à un comportement qui devrait être conquérant et facile. La sexualité de plaisir n'est pas naturelle, c'est la dimension procréative qui l'est. Dans la recherche du plaisir et la rencontre avec quelqu'un d'autre que soi il y a de nombreuses peurs voire des angoisses qui peuvent s'installer. Et lorsque que les défaillances s'installent, les réponses sont difficiles à trouver. Et il faut bien le dire, la médecine reste la médecine, c'est à dire qu'elle n'apporte que des réponses médicamenteuses (viagra, cyalis, lévitra, priligy...) à des problèmes le plus souvent psychologiques, relationnels et émotionnels

Dans quelle mesure est-il relativement "simple" d'agir contre les problèmes sexuels et donc d'autant plus important au regard du poids qu'ils peuvent avoir sur la vie d'un individu ? 

Les règles sont à priori simples pour lutter contre les problématiques sexuels : oser en parler, dédramatiser, accepter de ne pas être l'homme ou la femme de performance attendu(e) par les médias... et, bien sûr consulter un thérapeute spécialisé, sexologue ou sexothérapeute. La sexualité est construite avec beaucoup d'idées reçues et il s'agit aussi de dépasser ces stéréotypes pour se pencher vers soi et saisir vraiment ce que l'on désire pour soi et sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit. Et cela un thérapeute peut aider à le découvrir

Mots-Clés