France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cette effroyable note retrouvée sur le corps d'un terroriste du Hamas par l'armée israélienne

Ce mercredi 25 octobre 2023, l'armée israélienne a partagé sur son compte Twitter la photo d'une note retrouvée sur le corps d'un milicien du Hamas. Elle enjoint les membres du groupe islamiste à commettre des actes barbares. 

Une terrible invective. Ce 25 octobre, l'armée israélienne, la Tsahal, a partagé la note retrouvée sur le corps d'un terroriste du Hamas. Dénonçant la "maladie" que serait l'ennemi (Israël), elle exhorte à commettre des exactions, seul "remède" selon elle.

« Sachez que votre ennemi est une maladie qui n'a pas de remède, si ce n'est la décapitation et l'extraction des cœurs et des foies ! »

Cette note a été trouvée sur un terroriste du Hamas lors du massacre du 7 octobre. 1/2 pic.twitter.com/jY50VEZtL2

— Tsahal (@Tsahal_IDF) October 25, 2023

Injonctions barbares

Rédigée en arabe, la note a été traduite en anglais par l'armée et relayée par des médias israéliens et américains. Le partage de ce cliché intervient quelques jours après les révélations concernant des images de sévices corporelles capturés par les caméras du groupe islamiste, rappelle Fox News. 

La note enjoint les miliciens du Hamas à commettre des exactions d'une manière très explicite : "Sachez que l’ennemi est une maladie qui n’a pas de remède, si ce n’est la décapitation et l’ablation des cœurs et des foies". 

Retrouvée sur un membre du Hamas

Pour l'armée israélienne, "les propos [attribués aux] commandants du Hamas consistent en un ordre de tuer les Juifs et un encouragement à décapiter leurs victimes". 

CBS News pose néanmoins qu'en l'état, "il n'y a aucun moyen d'authentifier la note" pour le moment.

Before @TonyDokoupil’s interview with Daniel Hagari, Israel’s chief military spokesperson, an aide handed Hagari a slip of paper that he claims was taken off the body of a Hamas militant.

Hagari reacted to reading it: “We're going to fight for our country." pic.twitter.com/1BdrpkR1g1

— CBS Mornings (@CBSMornings) October 24, 2023

Dans son tweet, la Tsahal explique que le document "lui a été remis par les commandants du Hamas à Gaza pour l'encourager à décapiter leurs victimes et à leur arracher le cœur et le foie". Par ailleurs, le Hamas n'a pas fait de communication concernant sa découverte.