France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Chine : l'activité manufacturière ne progresse pas aussi vite que prévu

Le moteur productif chinois redémarre mais pas aussi rapidement qu'attendu. De quoi inquiéter les économies développées dont les échanges reposent sur les usines de l'Empire du Milieu. L'activité manufacturière en Chine a en effet progressé à un rythme plus lent en septembre, selon une enquête privée publiée dimanche, alors que la faiblesse de la demande extérieure a pesé sur les perspectives, et ce malgré une hausse de la production.

La deuxième économie mondiale semble se stabiliser après la mise en place d'une série de mesures, mais les perspectives sont assombries par les difficultés rencontrées par le secteur de l'immobilier, une baisse des exportations et un taux de chômage élevé chez les jeunes.

L'indice PMI du secteur manufacturier calculé par Caixin/S&P Global s'est établi à 50,6 en septembre, contre 51,0 le mois précédent, légèrement au-dessus du seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité.

Il s'agit d'un nombre inférieur au consensus, qui ressortait à 51,2.

Selon l'enquête, la production industrielle et les nouvelles commandes ont progressé en septembre, mais la demande extérieure est restée faible, l'indice des commandes à l'exportation se contractant pour le troisième mois consécutif.

Dans une enquête distincte, Caixin/S&P a indiqué que les entreprises du secteur des services avaient souffert de la faiblesse de la demande ainsi que de la hausse des coûts du travail et des carburants.

L'indice PMI des services calculé par Caixin/S&P Global a de son côté progressé le mois dernier à 50,2, contre 51,8 en août, soit le rythme le plus lent cette année.

L'indice PMI composite calculé par Caixin/S&P, qui réunit l'activité du secteur manufacturier et celle du secteur des services, s'est quant à lui replié en septembre à 50,9, contre 51,7 le mois précédent, un plus bas depuis le mois de décembre dernier.

(Avec Reuters)