logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Coronavirus. Un premier cas suspecté de contamination au Canada

Le patient qui a séjourné à Wuhan, foyer chinois de l’épidémie, a été placé en isolement, jeudi 23 janvier, dans un hôpital de Toronto. Les analyses sont en cours.

Le nouveau coronavirus a déjà fait 54 morts en Chine et 1 610 cas d'infections ont été confirmés. | AFP

Un premier cas « présumé » du nouveau coronavirus chinois a été détecté à Toronto chez un homme revenant de Chine, pour la première fois au Canada, ont annoncé samedi 25 janvier les autorités de l’Ontario.

« Nous avons le premier cas présumé du nouveau coronavirus ici » à Toronto, a annoncé Eileen de Villa, responsable des autorités sanitaires de la grande métropole de l’Ontario, lors d’une conférence de presse.

Le patient, un homme d’une cinquantaine d’années, avait séjourné à Wuhan, la grande ville où cette nouvelle infection est apparue en décembre. Il est arrivé le 22 janvier et a été hospitalisé à l’hôpital Sunnybrook de Toronto le lendemain, a expliqué Barbara Yaffe, la médecin en chef adjointe de la province de l’Ontario.

L’homme a été placé à l’isolement. Des échantillons vont être envoyés à un laboratoire de Winnipeg pour confirmer s’il s’agit bien du coronavirus chinois, ont précisé les autorités.

Ces dernières se sont voulues rassurantes sur les risques de contamination, estimant que le patient n’a pas été en contact avec d’autres personnes que son entourage familial.

Une question de temps

Vendredi, le médecin en chef de la province de l’Ontario, le Dr David Williams, avait prévenu que l’arrivée du nouveau virus chinois au Canada était une question de temps.

« Nous n’avons toujours pas vu de cas. Mais je pense que nous en verrons : il s’agit de savoir où et quand », avait-il indiqué vendredi. Le Canada dispose d’un « système de surveillance robuste et d’une équipe prête » à y « répondre », avait-il assuré.

En 2003, lors de la dernière apparition de l’épidémie de SRAS au Canada, ce virus avait fait au total 44 morts dans la région de Toronto.

En Amérique du Nord, deux cas du nouveau virus chinois ont déjà été confirmés aux États-Unis, l’un dans l’État de Washington, l’autre à Chicago.

La Chine a pris des mesures drastiques pour combattre le nouveau coronavirus, qui a déjà fait 54 morts selon un dernier bilan, imposant un cordon sanitaire autour de Wuhan et de presque toute la province du Hubei (centre).

Coronavirus. Un premier cas suspecté de contamination au CanadaOuest-France.fr
Themes
ICO