France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Coupe du monde 2022. En direct : les quarts de finale débutent par un alléchant Croatie - Brésil

13h57 : Sterling de retour à l'entraînement avec les Three Lions

L'ailier anglais n'est pas encore certain de jouer face à l'équipe de France après un aller-retour en Angleterre suite à un cambriolage à son domicile.

A lire aussi

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

13h46 : Pour l'ancien milieu d'Arsenal Ray Parlour, l'Angleterre doit exploiter « les faiblesses françaises sur les ailes »

Interrogé par Sportslens, la légende des Gunners exhorte le sélectionneur anglais Gareth Southgate à garder le même schéma tactique que face au Sénégal (3-0) et à exploiter les lacunes défensives des Bleus sur les côtés.

« Il y a beaucoup de débats autour d'une défense à trois mais j'aime la façon dont ils ont joué contre le Sénégal. C'était une très belle performance, c'est juste une question d'équilibre. L'Angleterre aura sans doute des opportunités. Pour être honnête, je trouve que la France a des faiblesses sur les ailes », a déclaré Ray Parlour, persuadé que Kyle Walker et Bukayo Saka, qui a déjà joué latéral par le passé avec Arsenal, peuvent « annihiler Mbappé ».

L'analyse de Guy Stéphan sur l'adversaire de ce quart de finale

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

13h34 : En fin de contrat au 31 décembre, Deschamps ne se préoccupe pas de son avenir

« Ma seule priorité est ce qui nous attend avec ce quart de finale » samedi (20h) contre l'Angleterre, a affirmé vendredi Didier Deschamps, interrogé sur une éventuelle prolongation de contrat après le Mondial.

« C'est le moment de me poser cette question, tiens », a-t-il d'abord répondu avec ironie lors de la conférence de veille de match. Le sélectionneur de l'équipe de France, en poste depuis 2012, arrive en fin de contrat après la Coupe du monde au Qatar.

« Mon souhait, c'est que Didier reste. Qui voulez-vous trouver de mieux ? », s'est avancé le président de la Fédération, Noël Le Graët, mardi. « C'est très gentil ce qu'a dit le président. Pour le reste, ma seule priorité est ce qui nous attend avec ce quart de finale et l'objectif d'être en demi-finale », a réagi Deschamps à la veille d'Angleterre-France.

À LIRE AUSSI : Didier Deschamps : « J'imagine que l'Angleterre prendra des dispositions pour Kylian »

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

13h18 : Le Brésil n'a jamais perdu face à la Croatie

Le Brésil est invaincu lors de ses quatre rencontres contre la Croatie toutes compétitions confondues jusqu'ici (3 victoires, 1 nul). Ce sera la première confrontation entre ces deux nations depuis un match amical en juin 2018 remporté par les Brésiliens (2-0).

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Avant d'affronter le Brésil (16h), Luka Modric a déjà fait des misères à un autre géant sud-américain

13h11 : Menacés d'une suspension, Koundé et Tchouaméni doivent jouer sans « retenue », insiste Deschamps

Tous deux avertis durant le Mondial et sous la menace d'une suspension pour l'éventuelle demi-finale de la France, Jules Koundé et Aurélien Tchouaméni ne doivent pas « jouer avec le frein à main », a insisté vendredi le sélectionneur Didier Deschamps avant le quart contre l'Angleterre samedi.

Le défenseur du FC Barcelone a reçu un carton jaune contre le Danemark (2-1) lors de la phase de groupes, tandis que le milieu du Real Madrid a été averti contre la Pologne (3-1) en huitième de finale. Selon le règlement de la Fifa, un nouveau carton jaune les priverait d'une éventuelle demi-finale, si la France se qualifie.

« Faut-il leur dire de faire attention ? Ils vont jouer à moitié, avec le frein à main. Ce n'est pas le but », a réagi le sélectionneur Didier Deschamps en conférence de presse vendredi. « Ils sont exposés mais ça fait partie de la compétition aussi. L'important c'est qu'ils puissent se lâcher sur ce match-là et permettre à l'équipe d'atteindre son objectif ». 

12h58 : Notre carte postale du jour

C’est l’histoire de Lusail, un petit village devenu une ville de 38 km2 au cours de la dernière décennie. Au Qatar, tout peut s’accélérer très vite. Et l’essor de Lusail en est le parfait exemple.

Carte postale : Lusail by night

L'une des Twin Towers Al Jaber affiche le portrait de Kylian Mbappé, à côté de celui du Roi Pelé

Photo EBRA/JTW

12h43 : Le sélectionneur portugais Fernando Santos a eu une discussion avec Cristiano Ronaldo

« Nous avons eu une conversation, il aurait été contre-productif de ne pas l'avoir cette conversation. Il était capital que nous parlions, il est le capitaine, pour ce qu’il représente, pour la sélection, je devais lui parler. Quand nous avons eu cette conversation c’était le jour du match (contre la Suisse) à midi, je lui ai expliqué pourquoi il ne jouerait pas pour qu’il ne soit pas surpris. Il n’était pas heureux évidemment, c’était inédit pour lui. Il m’a demandé si j’étais sûr que ce soit une bonne idée. Je lui ai expliqué ma vision, il l’a accepté. Une discussion franche et normale. Il n’a jamais menacé de partir. Il faut le laisser tranquille maintenant », a détaillé Fernando Santos en conférence de presse.

12h21 : Comme beaucoup d'Anglais, l'ancien défenseur des Three Lions Rio Ferdinand ne craint que Mbappé chez les Bleus

« Je regarde l’équipe de France et je me dis: Mbappé est ma seule inquiétude. Je ne veux pas manquer de respect aux autres, mais la façon dont l’équipe d’Angleterre est bâtie, si on peut contenir Mbappé, tout le reste est géré », explique l'ex-joueur de Manchester United, aujourd'hui consultant pour la BBC.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

12h09 : France - Angleterre, un choc estampillé “Premier League”

Le très attendu quart de finale entre la France et l’Angleterre, samedi (20h) sera très connoté Premier League, puisque trente joueurs évoluent en club dans le championnat anglais. Si la connexion existe depuis des années, c’est la rivalité qui prendra le pas le temps d’un choc.

À LIRE AUSSI : La grande famille bleue de la Premier League

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

73 joueurs présents au Mondial évoluent en Angleterre

11h56 : Didier Deschamps et Hugo Lloris face à la presse à la veille du match face aux Anglais

Le sélectionneur de l'équipe de France a analysé lors de la conférence des presses de vendredi les stratégies que les Anglais pourraient mettre en place pour stopper Kylian Mbappé tout en assurant qu'ils étaient prêts à cette éventualité. Le gardien et capitaine a, lui, commenté son duel face à son coéquipier des Spurs, Harry Kane.

À LIRE : Didier Deschamps : « J'imagine que l'Angleterre prendra des dispositions pour Kylian »

11h39 : Le Brésilien Wilton Sampaio arbitrera le quart de finale Angleterre - France

La Fifa a désigné jeudi soir Wilton Sampaio comme arbitre central du quart de finale entre la France et l'Angleterre samedi. Le Brésilien a déjà arbitré trois rencontres dans ce Mondial-2022 : Sénégal - Pays-Bas (0-2), Pologne - Arabie Saoudite (2-0) et le huitième de finale entre les Pays-Bas et les États-Unis (3-1).

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

11h27 : Peter Bosz a connu une équipe des Pays-Bas « plus spectaculaire »

L’ex-entraîneur néerlandais de l’Olympique lyonnais pose un regard lucide sur le quart entre les Pays-Bas et l’Argentine, vendredi (20h) et sur le Mondial. Le Brésil, la France et le Portugal sont ses favoris pour le titre.

« On ne peut pas parler de superbes équipes, mais les Argentins ont Messi, bien sûr. De la part des Pays-Bas, on est habitué à un jeu plus spectaculaire, mais van Gaal a su s’adapter à son groupe, avec un système en 3-4-1-2 ou 3-4-2-1. La défense centrale est le vrai point fort, avec van Dijk, Aké et Timber. Et il y a encore de Ligt et de Vrij sur le banc… »

À LIRE : Peter Bosz : « Le collectif a permis aux Pays-Bas d’avancer »

Quiz : retrouvez les acteurs manquants de la demi-finale Pays-Bas - Argentine de 2014

Avant de se retrouver en quarts de finale ce vendredi (20h) au Mondial qatarien, Argentins et Néerlandais s'étaient affrontés il y a huit ans au Brésil pour une place en finale. Saurez-vous compléter la feuille de match de cette rencontre sans but, remportée aux tirs au but (4-2) par l'Albiceleste ?

Pour participer, cliquez ici.

11h08 : Josko Gvardiol, symbole de la nouvelle génération croate

Une nouvelle génération croate se révèle au Mondial-2022, à l'image du défenseur central Josko Gvardiol, rempart essentiel pour les siens face au Brésil de Neymar en quarts de finale ce vendredi (16h).

À LIRE : Josko Gvardiol ou la nouvelle génération croate

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

10h52 : Un brassard anti-islamophobie retoqué par la FIFA ?

Si le brassard arc-en-ciel “One Love” contre l'homophobie a créé la polémique en début de tournoi, un autre projet de brassard a été avorté au Qatar, revèle Sky News.

Selon le média britannique, plusieurs sélections de confession musulmane auraient émis le souhait de recourrir à un accessoire au motif rappelant le keffieh palestinien pour délivrer un message contre l'islamophobie.

Malgré le soutien des organisateurs qatariens, ils n'ont pas eu gain de cause auprès de la Fédération internationale de football.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

10h39 : Des remplaçants tricolores à la hauteur du rival anglais ?

Face à l’Angleterre, dans un quart de finale (samedi, 20h) qui s’annonce indécis, la solution pourrait venir des remplaçants. Le banc français, moins fourni, peut-il tenir le choc ?

À LIRE AUSSI : Un banc sur la touche ?

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

10h21 : Le bourreau marocain du Portugal en 1986 prédit une nouvelle « surprise » samedi

Son doublé contre le Portugal à la Coupe du Monde de 1986 au Mexique avait envoyé le Maroc au deuxième tour et la Seleçao à la maison: Abderrazak Khairi croit en un nouvel exploit des Lions de l'Atlas contre la bande à Cristiano Ronaldo, samedi (16h) en quart de finale du Mondial au Qatar.

« Face au Portugal, le Maroc est capable de créer la surprise », prédit l'ex-international marocain, principal artisan de la victoire surprise contre le Portugal (3-1) il y a 36 ans. « La mission ne sera pas facile mais j'y crois », assure Khairi, 60 ans depuis le Qatar, où il officie comme consultant auprès d'une chaîne arabe.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

À la découverte du stade de la Cité de l'Education, théâtre du premier quart de finale Croatie-Brésil

10h08 : Les footballeurs plus exposés à un déclin cérébral après 65 ans, selon une étude

Les footballeurs ont plus de risque d'être victimes de problèmes de santé cérébrale après 65 ans que le reste de la population.

L'étude anglaise SCORES, menée par des chercheurs de l'Université d'East Anglia, dans l'est de l'Angleterre, s'appuie sur des tests menés en ligne pour évaluer à distance les fonctions cognitives et surveiller l'évolution cérébrale. Quelque 145 anciens footballeurs professionnels y ont participé. Cinquante-cinq d'entre eux ont plus de 65 ans, contre 27 dans l'échantillon test.

D'après les conclusions de l'étude publiée ce vendredi, les anciens footballeurs âgés de 40 à 50 ans ont de meilleurs résultats que la population générale, mais la tendance s'inverse avec l'âge. « C'est lorsqu'ils atteignent 65 ans que les choses commencent à se dégrader », a commenté le Dr Michael Grey, qui dirige l'étude SCORES.

9h54 : Gilbert Montagné revisite l'un de ses plus grands tubes à la gloire de Kylian Mbappé

Et bon début de journée à toutes et à tous !

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

9h43 : L'Argentine avec De Paul et Di Maria face aux Pays-Bas ?

Dans la soirée (20h) à Lusail, l'Albiceleste visera à son tour une place dans le dernier carré face aux Pays-Bas dans un match qui est devenu un classique de Coupe du monde.

Son sélectionneur, Lionel Scaloni, espère pouvoir compter sur ses deux milieux de terrain Rodrigo De Paul et Angel Di Maria, préservés ces derniers jours mais bien présents à l'entraînement jeudi soir.

À LIRE : Pays-Bas - Argentine, des souvenirs et une revanche

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Le PSG et le Barça, clubs “les plus prolifiques” au Qatar

9h31 : Brésil - Croatie, premier quart de finale à 16h

Favori de son quart de finale, le Brésil espère bien faire quelques pas de danse face à la Croatie. La nouvelle représentation des artistes associés est attendue ce vendredi (16h) au stade de la Cité de l’Education.

À LIRE AUSSI : Le Brésil veut continuer à danser la samba

9h18 : Le jeu de la matinée

Saurez-vous deviner les joueurs français qui ont touché le plus de ballons lors de ce début de Mondial ?

9h11 : Le nouveau patron des syndicats mondiaux veut continuer à « faire pression » sur le Qatar après le Mondial

À quelques heures des quarts de finale de la Coupe du monde de football au Qatar, le nouveau secrétaire de la Confédération syndicale internationale (CSI), l'Italien Luca Visentini juge « très difficile d'attirer l'attention du public sur les conditions de travail dans le pays » pendant la compétition.

« L'attention est complètement focalisée sur les matches. Le plus important, c'est de nous assurer qu'une fois que le Mondial sera terminé, nous continuions à faire pression sur les autorités et les employeurs du Qatar », ajoute-t-il. Avancée unique dans le Golfe, le système de la “kafala”, qui faisait des salariés des quasi propriétés de leur employeur, « a été légalement aboli mais il subsiste d'énormes problèmes de mise en application » de cette mesure, selon M. Visentini.

Concrètement, il reste de « nombreux cas de salaires impayés et d'énormes obstacles pour les travailleurs qui veulent changer d'employeur », explique le secrétaire général de la CSI, élu en novembre à la tête de l'organisation qui fédère 332 syndicats issus de 163 pays. 

Les infos essentielles à retenir de jeudi

Luis Henrique n'est plus le sélectionneur de la Roja. Luis Enrique a été démis de ses fonctions de sélectionneur de l'Espagne jeudi midi par la Fédération, au surlendemain du fiasco de la Roja, éliminée sans gloire dès les huitièmes de finale du Mondial-2022 par le Maroc (0-0 ap, 3-0 tab). Son successeur sera Luis de la Fuente (61 ans), qui était en charge des moins de 21 ans depuis quatre ans.

Ronaldo aurait menacé de quitter la sélection, le staff dément. La star portugaise, reléguée sur le banc lors du huitième de finale face aux Helvètes (6-1), aurait finalement accepté son rôle de remplaçant, explique le média portugais Record. « Une information publiée ce jeudi rapporte que Cristiano Ronaldo a menacé de quitter l'équipe nationale lors d'une conversation avec Fernando Santos, l'entraîneur national, écrit la FPF dans ce communiqué. La FPF précise qu'à aucun moment le capitaine de l'équipe nationale, Cristiano Ronaldo, n'a menacé de quitter l'équipe nationale lors du stage au Qatar. »

Le Qatar enquête sur la mort d'un travailleur sur le site du Mondial. Les autorités du Qatar ont dit jeudi enquêter sur le décès d'un travailleur dans un accident du travail dans le camp de base de l'Arabie saoudite pendant le Mondial-2022, après des informations du site d'actualité sportive The Athletic. « Si l'enquête conclut que les protocoles de sécurité n'ont pas été respectés, l'entreprise s'expose à des poursuites judiciaires et à de lourdes sanctions financières », a précisé le gouvernement dans un communiqué.

9h : Bonjour à toutes et à tous

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans notre live consacré au 20e jour de ce Mondial au Qatar. Ce vendredi les premiers quarts de finale se disputent, à commencer par le Brésil - Croatie de 16h.

Dates, horaires, résultats... le calendrier complet du tournoi au Qatar