France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Coupe du monde de rugby : centième réussie pour Sanchez, les Condores émoussés... les tops flops d’Argentine-Chili

TOPS/FLOPS - L’Argentine s’est imposée avec le point de bonus offensif face au Chili (59-5).

Flops :

Nicolas Sanchez, une centième réussie

C'était la belle histoire de ce match. Pour sa 100ème en coupe du monde, l'ouvreur Argentin Nicolas Sanchez a réalisé une grande performance. Il a d'abord inscrit le premier essai du match, et de bien belle manière. Sur un beau lancement de jeu des Pumas, il hérite du ballon, feinte la passe et casse un plaquage avant d'aplatir. Il transforme son propre essai, et a d'ailleurs réalisé un 100% au pied avec un excellent 7/7. Une belle centième.

Les Chiliens sortent la tête haute

Malgré un match difficile où il n'y a jamais eu de suspense, les Chiliens n'ont jamais abandonné. Pourtant menés de 24 points à la pause, ils sont revenus sur le terrain le couteau entre les mains. Pensant débloquer leur compteur à la 52ème après une belle combinaison, l'arbitrage vidéo a reporté le bonheur des Condores pour un en-avant sur la passe de Saavedra. Finalement, Dussaillant a conclu un magnifique effort collectif, où les avants ont été rejoints par les arrières sur un ballon porté. Les Chiliens peuvent sortir du tournoi la tête haute.

La ferveur Sud-Américaine a fait le spectacle en tribune

C'était un évènement ce samedi après-midi à Nantes. Chiliens et Argentins se sont affrontés dans le premier match 100% sud-américain de l'histoire des Coupes du monde. Et les supporters des deux équipes se sont donné rendez-vous en tribune. Ils ont chanté toute la partie, et se sont simplement tus pour laisser les buteurs se concentrer. La fête pourrait bien se prolonger dans les rues nantaises ce soir.

Flops

Les Chiliens émoussés physiquement

C'était leur quatrième match de cette coupe du monde, et cela s'est ressenti. Alors qu'ils avaient tenu en première mi-temps face au Japon pour leur entrée dans la compétition, les Condores ont craqué trop rapidement. Ils ont raté plus de plaquages qu'à l'accoutumée et ont encaissé deux essais dans les cinq dernières minutes. Même s'ils ont tout donné sur la pelouse, cela n'aura pas suffi.

... La conquête dans le dur

Le rugby se gagne devant, et cela s'est vu dans ce match. En difficulté sur les mêlées et perdant beaucoup de ballons en touche, le combat n'a jamais été équilibré. Cela n'a pas permis au Chili d'espérer quoi que ce soit dans le match. Les Argentins, eux, joueront un huitième de final face au Japon.