«Les joueurs veulent écrire une nouvelle page d'histoire», annonce le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, avant d'affronter la Canada pour assurer sa place en 1/8 de finale du Mondial, jeudi au stade al-Thumama. Extrait de la conférence de presse, avec des propos rapportés par l'AFP.

«Etre maître de notre destin»

«Si on joue pour faire nul, on fera une grande erreur, il faut garder le même plan. Nous sommes venus pour gagner, ce serait une erreur d'avoir une autre mentalité. Les joueurs veulent écrire une nouvelle page d'histoire. Faire des calculs serait une grosse erreur. Nous voulons être maîtres de notre propre destin sans dépendre des résultats des autres, une victoire, un match nul voilà les options. Nous voulons nous qualifier, il ne faut pas attendre ce qui se passe à Belgique-Croatie.»

«Montrer qu'on n'est pas pour rigoler»

«Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe canadienne, ils voudront marquer au moins un point. C'est peut-être mieux pour nous qu'elle n'ait pas la qualification à jouer, mais ils peuvent jouer libérés, alors que nous on a quelque chose à perdre. Dès le début il faudra leur montrer qu'on n'est pas là pour rigoler. Ce sera un match ouvert, ils ont de très bons joueurs, une équipe agressive qui joue sur l'intensité.»

«Ne pas avoir de regret»

«On ne doit pas sortir de ce qu'on sait faire depuis le début de la compétition, pour ne pas avoir de regret, jouer notre football. Nos résultats ne sont pas sortis de nulle part, nous avons travaillé, mais il faut oublier la Croatie et la Belgique. Si vous m'aviez dit qu'on aurait 4 points après deux rencontres avec tout à jouer au prochain match je l'aurais accepté avec plaisir. Inchallah on va se qualifier.»

La rédaction vous conseille

Coupe du monde : «Si on joue pour faire nul, on fera une grande erreur» résume Regragui avant Marroc-Canada

S'ABONNERS'abonner