Coupure d'électricité à Paris : la cause de la panne se précise Le centre de Paris a été plongé dans l'obscurité dans la soirée du 8 décembre à cause d'une "avarie" sur le réseau électrique. La panne survenue vers 22h15 et réparée en 20 minutes n'est pas liée à un manque d'énergie rassure RTE ce vendredi.

[Mis à jour le 9 décembre 2022 à 13h07] Le centre de Paris plongé dans le noir. Une coupure d'électricité soudaine et inopinée a fait basculer plusieurs rues de la capitale française dans l'obscurité pendant quelques dizaines de minutes dans la soirée du jeudi 8 décembre 2022. La panne rétablie au bout de 20 minutes a touché 125 000 foyers selon le réseau de transport de l'électricité (RTE) qui a donné des précisions et s'est excusé pour l'incident, ce vendredi 9 décembre. D'après le maire de Paris-Centre (du 1er au 4ème arrondissement) invité sur Franceinfo le coupure de courant généralisée "a affecté le 4e, le 5e, le 13e et le 3e arrondissement, pas partout, mais des rues entières, des pâtés de maison". De son côté Enedis, rapportait dès hier soir que 75 rues ont été touchées dans les 1ers et 4e arrondissements, 62 rues dans le 3e et enfin 34 rues dans le 5e arrondissement.

C'est aux alentours de 22h30 que Paris a été plongé dans la nuit noire à cause d'une "avarie" selon RTE et Enedis. Les images et vidéos des rues parisiennes sombres une fois privées d'éclairage se sont immédiatement multipliées sur les réseaux sociaux. Des témoignages qui accompagnaient les photos informaient du retour de l'électricité après seulement quelques minutes de panne, quand d'autres mentionnaient des coupures plus longues. Mais moins d'une demi-heure a suffi aux opérateurs de l'énergie pour rétablir le courant. Malgré la courte durée de la panne, un petit vent d'inquiétude à souffler sur Paris alors que la programmation de coupures d'électricité à cause d'éventuelles tensions sur le réseau sont évoquées depuis plusieurs semaines.

Lire aussi

Une "avarie" rapportée par RTE

La cause de la panne est encore mystérieuse, mais celle-ci ne serait aucunement liée aux tensions sur le réseau électrique qui occupent les esprits depuis cet automne, ni au test de délestages grandeur nature prévu ce vendredi. RTE en Île-de-France a évoqué "une avarie survenue vers 22h15" puis une "avarie sur un transformateur Enedis".

Ces coupures d'électricité interviennent alors que la première alerte Ecowatt orange de la saison pourrait être émise par RTE, lundi 12 décembre. Selon les dernières estimations, la consommation d'électricité pourrait grimper significativement dans les prochains jours avec un pic dépassant les 80 000 MW, ce lundi. Un record depuis le début de la saison froide. Si le gouvernement a préparé les Français à des coupures d'électricité occasionnelles cet hiver, plusieurs délestages sont en effet à craindre à partir du début d'année prochaine.