France

Covid-19: 62.053 ruptures de contrats liées à un PSE depuis mars, plus du double qu'en 2019

(illustration) Manifestation à Nozay le 10 septembre 2020 des salariés de Nokia contre le plan social qui prévoit la suppression de 1.233 emplois en France

(illustration) Manifestation à Nozay le 10 septembre 2020 des salariés de Nokia contre le plan social qui prévoit la suppression de 1.233 emplois en France - Martin BUREAU © 2019 AFP

Les PSE sont en majorité le fait des entreprises de plus de 1000 salariés. C'est l'Île-de-France qui est la plus affectée, suivie par l'Occitanie et les Hauts-de-France.

Ce nombre de ruptures de contrats de travail représente "plus du double de ce qui avait été envisagé sur la même période en 2019", soit 25.497, précise la Dares, qui souligne qu'entre début mars et la troisième semaine d'octobre, 567 PSE ont été initiés.

Ces ruptures de contrats associées à un PSE sont plus nombreuses dans les grandes entreprises, de plus de 1.000 salariés (44% du total). Les secteurs qui prévoient le plus de ruptures de contrats sont l'industrie manufacturière (41% des ruptures envisagées) et le commerce et la réparation automobile (23%).

L'Île-de-France est la plus affectée (47% des ruptures), suivie par l'Occitanie (12%) et des Hauts-de-France (10%).

Le nombre de PSE en recul depuis mi-octobre

La Dares souligne toutefois qu'après avoir nettement augmenté en septembre et début octobre, le nombre hebdomadaire de PSE "recule nettement" à partir de mi-octobre, s'établissant autour de 20 procédures les semaines des 12 et 19 octobre, contre 34 en moyenne de début de septembre à début octobre.

Le nombre hebdomadaire de ruptures de contrats de travail envisagées baisse également sur cette même période, s'établissant à 2874 la troisième semaine d'octobre, après plus de 4000 par semaine fin septembre et début octobre.

Depuis début mars, il y a eu 4159 licenciements collectifs pour motif économique (hors PSE), notifiés auprès des Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi), ajoute la Dares, qui ne fournit pas de chiffres pour l'année précédente.

Ces procédures concernent dans neuf cas sur dix des licenciements de moins de 10 salariés. Les secteurs les plus concernés sont ceux du commerce et de la réparation automobile (19%), de la construction (16%), de l'industrie manufacturière (16%) et de l'hébergement et de la restauration (12%).

Football news:

Modric sur le Real Madrid: Il nous manque un peu. Nous allons nous améliorer et passer une bonne saison
Joël matip: l'Atalanta est une menace pour toute équipe d'Europe
Zidane sur le Real sans Ramos: il Faut corriger les statistiques de jeux sans lui. Nous comprenons à quel point ce sera difficile
Pep Guardiola: Man City n'est pas obsédé par la Ligue des Champions. Nous voulons y jouer le mieux possible
La Lazio pourrait vendre Alberto à cause des critiques du Club. Juve, Inter et Everton havbeck est intéressant
Messi vieillit. Barcelone doit penser à l'avenir. Eto'O a invité les catalans à signer Mbappé et Mukoko
Hans-Dieter Flick: contre Salzbourg, il peut être très inconfortable de jouer