Jean-Marc Riser est jugé pour l'assassinat de Sophie Tan à Strasbourg depuis ce lundi. augmenter. Suivez cette première journée d'audience en direct devant la cour d'assises de Balun.

par Antoine BONIN, Pascal COQUIS, Jean-François BADIAS, Jean-Marc LOOS (édité par Florian HABY et Aude GAMBET)-

 | 

16h35Un ancien visiteur de la prison de Riser à Besançon (incarcéré à la fin des années 1990) entendu en visioconférence à la demande de défense. Ce sera le cas.

Jean-Marc Reiser est en détention provisoire à la maison d'arrêt de Strasbourg. Photo archives DNA Michel FRISON.jpeg
Jean-Marc Reiser est en détention provisoire à la maison d'arrêt de Strasbourg. Photo archives DNA Michel FRISON.jpeg

Relisez

61 ans,Jean-Marc Risera passé 18 ans de sa vie en détention. Il a été condamné à 15 ans de prisons de toutes sortes depuis qu'il a été incarcéré pour la première fois dans une affaire de viol en 1997.

16h25Lors du témoignage, Marie Louise Haman était avec son fils lorsqu'elle lui a rendu visite à Niederbron. Parlons de la relation : "Il regarde la télé, prépare du café, sort se promener. Il aime le club de course Devil Sbourg, il aime regarder des matchs, la forêt. J'aime me promener. »

Relisez

Pour Jean-Marc Riser, la forêt est un refuge depuis l'enfance. Il y a construit sa personnalité, parfois apaisant et trouvant son diable.

16h10Le juge suppléant a lu une déclaration faite par la mère de Jean-Marc Riser à l'enquêteur. Marie Louise Haman, 84 ans, qui habite à Niederbron Levan, prend le contrôle pour des raisons médicales . Elle était dispensée de dire " Bon Fils "  : " Je ne l'ai jamais vu violent. Je n'ai jamais entendu parler d'une telle chose. »

La lecture de l'audition de la mère de l'accusé a révélé un souvenir surprenant perte que l'enquêteur a souligné. Yae si elle était " cacher la vérité ". J'ai même demandé au joueur.

La mère de Jean-Marc Riser (84) était Niedelbron Levan, où l'accusé a passé une partie de lui. . Jeunesse. Photo ADN / Cédric JOUBERT

16h05. M.Après avoir lu le rapport de synthèse, Reiser se lèvera  : " Veuillez me dire l'auteur de ce rapport " Une réaction amère du président Antoine Giessenhofer  : " } Nous il faut faire attention, monsieur Riser, qui a dit que c'était le rapport du président. "Reiser reviendra sur le sujet après avoir résumé sa position. " Quant à votre présentation, je l'ai trouvée assez complète. »

Il n'y avait aucune intention de meurtre de ma part. Je contesterai également l'intention du complot.

Jean-Marc Riser

16h00Lecture du rapport du Président du Grand Tribunal A duré plus d'une heure Jean-Marc Riser a été invité à résumer sa ligne de défense. Il n'y avait aucune intention de meurtre de ma part. »

Au terme de l'enquête,Jean-Marc Riser a fait des aveux partiels : Il avait Sophie Le Tan dans la salle de bain de la rue Perle.Suite à "l'explosion de colère" après qu'elle ait refusé d'avancer, elle a avoué avoir été frappée et est décédée dans l'appartement de Sylticaim. Cependant, il n'avait pas l'intention de tuer la jeune femme et lui a assuré qu'il n'avait pas planifié ses actions.

15h15 Un autre témoin est exempté en raison des regrets de son défenseur  : Avec Reiser pour des petites annonces en août 2018 Une jeune femme qui était en contact. Elle a été entendue très rapidement par les enquêteurs et a fourni l'élément décisif dans l'identification du suspect.

A cette époque,Jean-Marc Reiser avait l'annonce suivante sur le site LeBonCoin :

Loue personnel F1½, Strasbourg, 35 m2, Chauffage électricité, Salle de bains, indépendant cuisine, loyer majoré de 350 euros TTC, éligible APL, 5ème étage ascenseur inclus. Convient aux étudiants.

L'appartement de Jean-Marc Riser au Luperle de Schiltigheim, où Sophie Ruttan a disparu le 7 septembre 2018. Photo ADN / JEAN CHRISTOPHE DORN

15:05L'ancienne maîtresse du prévenu qui a été victime de viol en 1996 a également été exemptée. Elle devait se présenter au bar demain après-midi , comme d'autres ex-sociétés de Jean-Marc Riser.

Relisez

La relation entre Jean-Marc Riser et les femmes met en évidence une personnalité impulsive et égocentrique. Tous ses compagnons et maîtresses ont dit qu'ils avaient peur de l'homme violent à cette époque.

15h05La mère de Jean-Marc Riser, qui devait témoigner cet après-midi, est venue pour des raisons médicales. Âgée de 84 ans , elle habite à Niedelbron Levan, où l'accusée a passé une partie de son enfance.

Articles liés

Le fils du père d'un garde forestier alcoolique et violent, Jean-Marc Riser, fait partie de sa jeunesse, j'ai passé du temps à Bron Lebas. Pour lui, la forêt est un abri depuis son enfance. Il y a construit sa personnalité, apaisant parfois et trouvant son démon.

15h00Interrogé par le Président de la Cour sur son attitude future au cours du procès, Jean-Marc Riser a répondu : Dit à. " Je répondrai à autant de questions que possible. »
Le président Antoine Giesenhofer lit un résumé de l'ordonnance de révocation de Jean-Marc Riser au tribunal de Balan Asize.

La mère de la victime malade, Sophie Le Tan, a dû évacuer

14h40 Jusqu'à présent, huit membres de la famille LeTan ont été poursuivis . Cinq parents (deux oncles, deux cousins, un cousin) ont assisté à l'audience et ont annoncé Welzer. Par conséquent, il y a un total de 13 parties civiles.

14h15 Trois avocats ont siégé sur le banc de la défense  : Depuis le début de la procédure Francis Metzger et Pierre Juliat, qui ont soutenu Jean-Marc Riser, et Xavier Metzger, un collaborateur de Francis Metzger.

14h10La mère de Sophie Le Tan, évacuée du tribunal après que Von Buoy se soit senti malade au début de l'audience, puis elle a épousé Le Tan. Elle a été secourue par la Croix-Rouge.

14h05 Le président Antoine Giessenhoffer des Grands Tribunaux sert de jury.

Trilltan, une famille de jeunes femmes présentant des portraits du père de Sophie (à gauche) et des victimes au tribunal. Photo L'Alsace / Jean -Marc LOOS

14h00Le procès vient de commencer dans le prétoire du troisième étage du tribunal de Strasbourg. Marc Riser porte un tee-shirt kaki et un masque chirurgical.

La famille a été brisée et massacrée, c'est un autre test. Je n'attends rien de Zah. Il vient de mentir.

Maître Gérard Welzer, avocat de la famille Sophie LeTan

13h50. M.La famille de Sophie Le Tan est arrivée au Palais de Justice de Strasbourg. "La famille est brisée et massacrée. C'est une autre épreuve. Je n'attends rien de Riser. Il a juste menti", a déclaré Me Gérard Welzer, l'un des avocats des Citizens.

Maître Gérard Welzer, Avocat de la famille Le Tan :

Sophie Le Tan. Capture d'écran Facebook
Sophie Le Tan. Capture d'écran Facebook
Sophie Tan.Capture d'écran Facebook

13h45. M.Devant la salle d'audience, la famille et les proches de Sophie Le Tan tiennent une pancarte à l'effigie d'une jeune femme. " Sophie, calme-toi, nous ne t'oublierons jamais ", est-il inscrit.

Jean-Marc Riser s'explique et se défend au besoin

Avocat de Jean-Marc Riser, Maître Francis Metsger

Maître Pierre Giuriato. Photo DNA/Jean-François BADIAS
Maître Pierre Giuriato. Photo DNA/Jean-François BADIAS
Maître Pierre Juliat. Photo ADN / Jean-François BADIAS

13h30. M." Il va falloir faire preuve d'humanité, déclare Maître Pierre Giuriato, autre avocat de Jean-Marc Riser, en espérant qu'il puisse s'expliquer davantage. D'autres aveux C'est sans doute la magie des assises. »
Souvenez-vousJean-Marc Riser n'a fait qu'une confession partielle : Il a dit que Sophie Le Tan était "en colère après avoir refusé sa progression" dans la salle de bain d'un appartement de la rue Perle à Schiltigheim. Mais il conteste à la fois l'intention et l'intrigue du meurtre.

Dans la cour, Maître Francis Metzger, l'un des deux avocats de Jean-Marc Riser, a déclaré que l'accusé "s'est expliqué et en avait besoin. Protégez-vous." ".

13h25Actuellement, la file d'attente est composée d'environ 100 personnes.

12h55. M.Jean-Marc Riser est arrivé devant un tribunal de Strasbourg peu avant 13 heures dans une camionnette de l'administration pénitentiaire. Il a été détenu avant le procès après avoir été détenu par la maison d'arrêt d'Elsau. J'ai été inspecté à la mi-septembre 2018. A la prison.
À l'extérieur de la salle d'audience, les masses commencent à se rassembler  : Environ 50 personnes font la queue. La salle d'audience et la salle de diffusion ouvriront à 13 h 30. L'enquête doit commencer à 14h00.

Comment se déroule un essai de cette taille ? Le journaliste Antoine Bonin explique :

Dans ce cas précis, le ministère de la Justice a pré-dirigé et inspiré l'organisation des instruments à cordes qui a fait ses preuves pendant neuf mois dans l'affaire de Paris. Attaque du 13 novembre 2015.

Deux courts supplémentaires ont été demandés au deuxième étage de l'immeuble Quai Finkmatt. Ils accueillent chacun les médias — une cinquantaine de journalistes ont été certifiés — et le grand public. La discussion sera diffusée en direct.

Le procès aura lieu dans la salle d'audience au troisième étage du palais. Notamment, le Parti citoyen s'y installera, mais des journalistes locaux et d'autres représentants des médias y seront également puisés quotidiennement. Il n'y a que quelques places disponibles sur les bancs publics. Des renforts de police sont également mobilisés à l'extérieur des parties communes et des bâtiments du tribunal pour assurer le bon déroulement du procès.

Un dispositif spécial a été installé au tribunal de Strasbourg pour le procès. Photo ADN / Jean-François BADIAS
Sophie Le Tan Capture d'écran Facebook.jpeg
Sophie Le Tan Capture d'écran Facebook.jpeg

Le procès de Jean-Marc Riser débute ce lundi après-midi à Strasbourg. Presquequatre ans après la disparition de Sophie Le TanLe 7 septembre 2018, à l'âge de 20 ans, un étudiant strasbourgeois de Sernai, après avoir promis de visiter l'appartement de Schiltigheim, de la vie Il n'a montré aucun signe. Son corps démantelé est retrouvé dans la forêt de Glendelbrook en octobre 2019

Le locataire d'un appartement de la rue Pearl, Jean-Marc Riser, a été arrêté huit jours après avoir été inculpé28 mois, 18 ans de prison, dont deux viols condamnés à la perpétuité, etune autre jeune femme, Françoise Hohmann, disparue en 1987Nie toute responsabilité dans la mort de Sophie Le Tan.

Confronté à des preuves de culpabilité, il finit par le frapper dans sa salle de bain, suite à une "explosion de colère " après qu'une jeune femme l'ait poussée en avant. Vous reconnaîtrez que vous êtes mort sous. Jean-Marc Riser, qui a tenté un assassinat, un meurtre par intention de complot, conteste à la fois l'intention et l'intrigue du meurtre. L'accusé est défendu au barreau d'Epinal par la famille de Sophie Le Tan composée des avocats strasbourgeois Pierre Juliat et Francis Metsger, Maîtres Gérard Welzer et Rémi Stefan. Le verdict est prévu mercredi 5 juillet.