France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

DIRECT. Coupe du Monde 2022 : la France au révélateur polonais, programme et résultats

DIRECT. Coupe du Monde 2022 : la France au révélateur polonais, programme et résultats Après les Pays et l'Argentine, l'équipe de France vise aussi une qualification pour les quarts de finale du Mondial 2022. Sur sa route se dresse Lewandowski et la Pologne. Suivez en direct l'actualité de la Coupe du monde.

Place désormais à la phase finale de la Coupe du monde 2022 du 3 décembre jusqu'à la finale prévue le 18 décembre. Retrouvez le tableau complet des huitièmes de finale qui ont été programmés les 3, 4, 5 et 6 décembre. Ce sera ensuite l'heure des quarts de finale, prévus les 9 et 10 décembre, puis des demi-finales, les 13 et 14 décembre. Le match pour la troisième place aura lieu le 17 décembre et la finale le dimanche 18 décembre, à une semaine de Noël.

La phase de poules de la Coupe du monde 2022 a été programmée du 20 novembre au 2 décembre. Les deux premiers de chaque groupe se sont qualifiés pour les 8e de Voici le calendrier de la phase de groupes :

Retrouvez tous les résultats des matchs de la Coupe du monde avec le score dès le coup de sifflet final de la rencontre.

Si beIN Sports diffuse l'intégralité des matchs de la compétition, TF1 propose également les plus belles affiches de la Coupe du monde. Voici la liste complète des matchs à retrouver sur notre papier dédié.

La France occupe tous les terrains au Qatar. Si les Bleus affrontent la Pologne à 16h et entendent poursuivre leur aventure à la Coupe du monde 2022, d'autres représentants tricolores font aussi leur petit bonhomme de chemin dans le désert. Ainsi, Clément Turpin a été désigné pour diriger le huitième de finale entre le Brésil et la Corée du Sud, programmé demain soir à 20h. Il sera assisté de ses compatriotes Nicolas Danos et Cyril Gringore. L'arbitrage vidéo sera, lui, aussi 100 % français avec aux manettes Jérôme Brissard et Benoît Millot.

Après avoir enchaîné deux matchs sans gêne particulière et repris le rythme, Raphaël Varane sera bien présent au sein de la défense française pour affronter la Pologne en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. Associé à Dayot Upamecano, il devra faire en sorte d'éteindre la menace Lewandowski. En amont de la rencontre qui aura à 16h (France - Pologne), il a dit sa détermination alors qu'une nouvelle compétition commence.

Juste après leur élimination malgré la victoire contre le Ghana (2-0), les Uruguayens ont assailli les officiels et se sont montré véhéments à leur égard. Particulièrement énervé, José Gimenez a complètement dégoupillé insultant le corps arbitral avant de donner un coup de coude à l'arrière du crâne d'un officiel de la FIFA. Ce geste pourrait coûter très cher au défenseur central uruguayen. Si aucune décision ne sera prise dans l'immédiat, la sanction pourrait s'élever à 15 matchs de suspension à son encontre. Une sanction qui hypothèquerait grandement la suite de sa saison.

Maintenant que la phase à élimination directe a commencé, toute rencontre devra désigner un vainqueur que ce soit à l'issue du temps réglementaire, de la prolongation ou dans le cas le plus extrême après la séance de tirs au but. Plus grand moment dramatique d'un match de football, elle est la plus redoutée car la plus incertaine. Si les deux équipes feront tout pour éviter d'y arriver, elles n'ont pas eu la même approche pour ce huitième de finale de la Coupe du monde 2022. Ainsi, la Pologne s'est entrainé spécifiquement à tirer les pénalties dans une séance ouverte à la presse mais où les téléphones et les caméras devaient rester éteintes. Les Polonais sont confiants dans l'exercice car ils savent pouvoir s'appuyer sur Wojciech Szczesny. A 32 ans, le portier polonais est devenu un spécialiste des pénalties, les travaillant au quotidien à la Juventus Turin sur le terrain et en dehors décortiquant les habitudes des tireurs à la vidéo. Un investissement payant puisqu'il a arrêté 13 des 56 tirs au but subi en Serie A, quand Lloris lui en a sorti 3 sur 25 en Premier League avec Tottenham. Avec cet atout, la Pologne n'a donc pas peur d'étirer le match et de s'en remettre à cet instant hors du temps. Mieux, elle s'y est préparée. Tout le contraire de l'équipe de France. Bien qu'éliminée lors du dernier Euro par la Suisse aux penalties (3-3, 4-5 aux t.a.b. déjà en huitièmes de finale), elle a préféré se concentrer sur sa mise en place tactique confiante dans sa capacité à faire la différence avant.

C'est une affaire dont la FIFA aurait bien aimé se passer et dont elle ne sait pas comment se sortir. En effet, deux jours après que la Fédération Française de Football (FFF) a posé réclamation pour contester l'annulation du but égalisateur d'Antoine Griezmann face à la Tunisie, l'instance du football mondial n'a toujours apporté aucune réponse et semble vouloir gagner du temps face à un sujet épineux car touchant un vide réglementaire. Lors de son dernier match de groupe, la France menée par la Tunisie était parvenue à égaliser à la dernière seconde grâce au natif de Mâcon. Dans la foulée, l'arbitre avait fait donner l'engagement aux Tunisiens et sifflé la fin du match. Ce n'est qu'ensuite qu'il a été interpellé par ses assistant vidéo pour aller consulter les images du but. Après visionnage, il estimait que Griezmann était hors-jeu au départ de l'action et annulait donc le but. Or, le règlement stipule que le recours à la VAR n'est possible qu'avant que l'engagement ne soit effectué. Quid d'après la fin du match ? La FIFA se triture encore les méninges pour savoir quelle suite à donner à cette affaire qui pourrait faire jurisprudence. Aucune date pour une décision officielle n'a été avancée pour l'heure.

Présent en conférence de presse, hier, Didier Deschamps a été interpellé sur la manière dont il aborderait le huitième de finale face à la Pologne et s'il évoquerait le souvenir douleur du dernier Euro où la France avait été éliminé par la Suisse aux tirs aux buts. Cinglant, le sélectionneur a tout de suite évacué le sujet. "Parler du passé, je n'en vois pas l'intérêt. Si ce n'est que les joueurs qui étaient présents à ce moment-là, les sensations qu'ils ont eues, ils n'ont pas envie de les revivre. Le seul point commun, c'est que c'est un huitième de finale. Je ne tombe pas dans une routine et je ne vais pas en rajouter non plus. Parce que si j'en rajoute, ça va amener ce que je ne veux pas, c'est-à-dire un peu plus de stress, alors qu'on a notre tranquillité et notre sérénité", a-t-il tranché. Deschamps n'est pas un homme à ruminer ou ressasser surtout le négatif et entend garder la fraîcheur et la confiance d'un groupe qui déroule pour le moment dans cette Coupe du monde 2022.

On connaissait l'amour irrationnel des supporters argentins qui ont encore prouvé leur immense ferveur hier au stade Ahmad Bin Ali faisant trembler les tribunes de leurs chants enivrants, mais depuis le début de la Coupe du monde, nous découvrons que le Bangladesh souffre de la fièvre argentine. Sans équipe asse forte pour atteindre ce niveau, le peuple bangladais s'est amouraché de l'Albiceleste et de Lionel Messi. Ainsi chaque match de la bande à la Pulga est retransmis sur des écrans géants et donne lieu à des scènes de liesse populaire n'ayant rien à envier à celles au pays. La nuit dernière, ils étaient encore des milliers à célébrer la qualification des Argentins pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2022.

En ce jour de huitième de finale de Coupe du monde pour l'équipe de France, Emmanuel Macron y est allé de son pronostic. Supporter affiché de l'Olympique de Marseille, le Président de la république a confié lors d'un entretien accordé au Parisien qu'il voyait bien une victoire des Bleus contre les Polonais. "Je pense qu’on gagne 3-1 ! Lewandowski (l’attaquant polonais) va en mettre un, comme Mbappé ou peut-être Giroud, qui a envie d’entrer dans l’histoire", a-t-il dit, sans préciser qui serait le troisième buteur tricolore. Pour savoir si le chef de l'Etat a vu juste, rendez-vous tout à l'heure à 16h pour suivre en direct sur le site de l'Internaute le huitième de finale France - Pologne.

A seulement 44 ans, Lionel Scaloni a réussi son pari de reconstruire l'Argentine en compagnie des anciennes gloires Aimar, Samuel et Ayala. Sous la houlette de son quatuor inexpérimenté mais travailleur, la sélection a conquis l'Amérique du Sud l'année dernière et vient de rallier les quarts de finale de la Coupe du monde au Qatar, en attendant peut-être mieux face aux Pays-Bas. Au sortir du succès difficile contre l'Australie, le jeune sélectionneur a dit sa chance de pouvoir compter sur un atout majeur : Lionel Messi. "C'est un privilège de jouer avec lui. On sait que l'on doit être patient, on sait qu'il va finir par trouver un petit espace. Et on sait que l'on a toujours cet as dans la manche", a confirmé le latéral argentin Nahuel Molina. Hier, l'enfant de Rosario a été à la hauteur de l'évènement en ouvrant le score, organisant le jeu et provoquant pour sa 1 000ème en carrière. A 35 ans, la Pulga est bien plus qu'un atout pour une Albiceleste dont il est l'étoile.

Hier soir, Lionel Messi a débloqué le huitième de finale de l'Argentine contre l'Australie en inscrivant pour son 1 000ème match en carrière son 9ème but en Coupe du monde. Face à la Pologne, Kylian Mbappé se voit offrir l'occasion de rejoindre l'illustre capitaine de l'Albiceleste. Déjà triple buteur au Qatar, le natif de Bondy compte 7 réalisations en Coupe du monde. Un but de plus et il rejoindrait Cristiano Ronaldo. En cas de doublé, il rattraperait son coéquipier au PSG qui en est à son 5ème Mondial quand lui vit son 2ème. Bien conscient de tout cela, le dauphin de Just Fontaine (13 buts, tous en 1958) espère surtout aider les Bleus à vaincre et poursuivre sur le chemin d'un deuxième titre mondial consécutif.

En pleine Coupe du monde au Qatar, toutes les pensées vont ces dernières heures au Brésil et à Sao Paulo où Pelé est actuellement hospitalisé. Admis à l'hôpital mercredi dernier suite à une infection respiratoire, consécutive à sa chimiothérapie, la légende brésilienne a reçu de nombreux messages de soutien du monde entier. Alors que les rumeurs annonçaient qu'il ne répondait plus à son traitement et avait été placé en soins palliatifs, il a donné des nouvelles rassurantes sur son état de santé. "Mes amis, je veux vous rassurer. Je me sens fort et plein d'espoir. Je suis mon traitement comme d'habitude", a écrit Pelé sur Instagram remerciant le personnel médical pour les soins qu'il lui fournit. "Tous les messages d'amour et de soutien que vous m'envoyez à travers le monde me donne de l'énergie", a-t-il continué, assurant qu'il suivait de près le parcours du Brésil. Dans un communiqué, l'hôpital Israelita Albert Einstein de Sao Paulo où est pris en charge le triple champion du monde a confirmé que l'état de santé de son illustre patient était stable. A 82 ans, Pelé connaît de réguliers soucis de santé et a été opéré en septembre 2021 d'un cancer du colon.

En cette journée particulière pour Hugo Lloris qui égalera le record de sélections de Lillian Thuram face à la Pologne, Steve Mandanda a évoqué son rival au micro de TF1. Même s'il l'a privé d'un plus belle carrière en bleu, le portier rennais lui a rendu hommage.

Alors que l'équipe de France entre dans le vif du sujet face à la Pologne après une phase de groupes parfaitement négociée, ce huitième de finale aura une saveur toute particulière pour Hugo Lloris. Laissé au repos contre la Tunisie, le capitaine des Bleus va connaître sa 142 sélections. Un chiffre loin d'être anodin puisqu'il égale le recordman français Lillian Thuram.

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur ce live de la Coupe du monde 2022 pour suivre, en direct, toute l'actualité de ce Mondial au Qatar. Au lendemain des qualifications des Pays-Bas et de l'Argentine, deux nouvelles nations vont chercher à rejoindre les quarts de finale. Dès 16h, l'équipe de France se opposée à la Pologne, avant le choc à 20h entre l'Angleterre et le Sénégal.

C'est la fin du live sur la Coupe du monde 2022 et cette première journée consacrée aux huitièmes de finale. Vous avez rendez-vous demain avec le match de l'équipe de France qui tentera de s'offrir une place en quarts de finale du Mondial au Qatar. Le deuxième huitième de finale opposera l'Angleterre et le Sénégal.

LIRE PLUS