France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

DIRECT - Gaza : une opération terrestre "massive" d'Israël serait "une erreur", selon Macron

Le samedi 7 octobre, le Hamas a lancé une offensive meurtrière contre Israël. L'Etat hébreu a, depuis, lancé sa riposte, en bombardant notamment la bande de Gaza. Suivez notre direct.

Direct en cours

Aujourd'hui

18h44 Important
Gaza : une opération terrestre "massive" d'Israël serait "une erreur", selon Macron

Selon le président français, elle mettrait "en danger la vie des populations civiles" sans "protéger dans la durée Israël". "Si c'est une intervention massive qui met en danger la vie des populations civiles, alors je pense que c'est une erreur (...) pour Israël aussi parce que cela n'est pas de nature à protéger dans la durée Israël et parce que ça n'est pas compatible avec le respect des populations civiles, du droit international humanitaire et même des règles de la guerre", a-t-il affirmé avant de décoller du Caire où il a rencontré son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

18h14 Important

Le navire hôpital français "Tonnerre" a appareillé pour Gaza 

Il doit participer à des opérations de secours pour les populations civiles du territoire palestinien, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information de BFMTV. Le navire a quitté le port de Toulon (sud) vers 16 h, selon la même source. En visite au Caire, le président Emmanuel Macron avait annoncé plus tôt dans la journée qu'un bâtiment de la Marine française irait "soutenir les hôpitaux" de Gaza.

(Christophe SIMON / AFP))
17h08

Devant Macron, Sissi appelle à éviter une "invasion terrestre de Gaza"

Le président égyptien a appelé ce mercredi Israël à éviter une "invasion terrestre de Gaza" aux côtés de son homologue français Emmanuel Macron car elle fera "un grand nombre de victimes civiles". Au 19e jour de la guerre déclenchée par l'attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre en Israël, dont l'armée bombarde depuis en représailles la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste palestinien, Israël menace d'envahir le petit territoire frontalier de l'Egypte.

17h07

Israël-Gaza : "La France ne pratique pas le double standard", dit Macron en Egypte

"La France ne pratique pas le double standard, le droit international s'applique à tout le monde et la France porte des valeurs universelles d'humanisme", a affirmé ce mercredi le président français Emmanuel Macron au Caire. Alors que de nombreux dirigeants arabes ont accusé l'Occident de penser que "les vies palestiniennes valent moins que les vies israéliennes", le président français a affirmé que "toutes les vies se valent, toutes les victimes méritent notre compassion, notre engagement durable pour une paix juste et durable au Proche-Orient".

17h04 Important

Israël-Palestine : l'idée des deux Etats n'est pas "caduque", selon Macron

Le président français, Emmanuel Macron, a appelé ce mercredi au Caire à "parvenir enfin à la solution de deux Etats, Israël et la Palestine, vivant côte à côte en paix et en sécurité", estimant que "ce n'est pas parce que cette idée est vieille qu'elle est devenue caduque". Le terme "caduc" avait marqué les esprits en 1989 lorsqu'il avait été employé par le chef de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Arafat, pour amender la Charte nationale palestinienne qui prônait alors la disparition d'Israël.

16h57

La France va envoyer un navire militaire pour "soutenir" les hôpitaux de Gaza

La France va envoyer un navire de la Marine nationale en Méditerranée orientale pour "soutenir les hôpitaux" de Gaza, a annoncé Emmanuel Macron, ajoutant qu'un avion chargé de matériel médical arriverait aussi jeudi en Egypte. Le bâtiment "partira de Toulon dans les 48 prochaines heures", a-t-il précisé à l'issue d'un entretien avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. "Un avion français se posera dès demain sur votre sol (..) pour livrer du matériel médical", a-t-il ajouté, en précisant que "d'autres suivront", alors que l'aide humanitaire s'accumule en Egypte depuis des jours avant de passer au compte-gouttes à Gaza au grand dam de l'ONU.

(Christophe Ena / POOL / AFP)
16h55 Important

Attaque du Hamas en Israël : 31 morts, neuf otages côté Français, selon un nouveau bilan

Le nombre de Français tués dans l'attaque surprise du Hamas le 7 octobre en Israël s'établit désormais à 31 morts, a indiqué ce mercredi le président français Emmanuel Macron au Caire, ajoutant que neuf autres étaient "otages" aux mains du mouvement islamiste palestinien. Au 19e jour de la guerre déclenchée par l'attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre en Israël, dont l'armée bombarde depuis en représailles la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, M. Macron a rencontré le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le roi Abdallah II de Jordanie, après une visite mardi en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés.

15h32 Important

Macron a atterri en Egypte avant de rencontrer Sissi 

Le président français discutera avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi de la guerre qui fait rage depuis l'attaque meurtrière du Hamas palestinien en Israël, a constaté une journaliste de l'AFP. Après Israël et la Cisjordanie occupée mardi, le président français a rencontré mercredi matin le roi de Jordanie Abdallah II, à Amman. L'Egypte est un médiateur incontournable entre Palestiniens et Israéliens et tient l'unique ouverture sur la bande de Gaza qui ne soit pas contrôlée par Israël.

13h41

Une cérémonie d'hommage aux victimes françaises des attaques du Hamas organisée en France

Une cérémonie d'hommage aux victimes françaises des attaques de Hamas sera organisée en France, a appris France Télévisions auprès de l'entourage d'Emmanuel Macron, ce mercredi. La date, le lieu et les modalités sont encore à l'étude, précise cette même source. Trente Français ont été tués lors des attaques meurtrières du Hamas contre Israël le 7 octobre. Neuf sont toujours portés disparus.

13h37

Gaza : le ministère de la Santé du Hamas annonce 6 546 morts depuis le début de la guerre

Le ministère de la Santé au gouvernement du Hamas a annoncé, ce mercredi, qu'au moins 6 546 personnes avaient été tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien. Au moins 2 704 enfants figurent parmi les morts, selon le ministère qui a fait aussi état de 17 439 blessées. Le bilan publié mercredi grimpe de plus de 750 morts par rapport à celui de la veille, les 24 derniers heures ayant connu une forte intensification des bombardements israéliens.

13h36

Syrie : quatrième raid israélien contre l'aéroport d'Alep depuis le 7 octobre

L'aviation israélienne a mené, ce mercredi, un nouveau raid contre l'aéroport syrien d'Alep, selon une ONG et un responsable syrien, le quatrième depuis le début de la guerre entre le Hamas et Israël déclenchée par l'attaque lancée le 7 octobre par le mouvement palestinien. "Israël a réitéré ses agressions aériennes contre la Syrie (...) en bombardant l'aéroport international d'Alep", a déclaré l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Le raid visait "la même piste que lors du raid précédent", a indiqué à l'AFP Souleimane Khalil, un responsable au ministère des Transports, ajoutant que l'aéroport "était de nouveau hors-service".

12h59

"Nous sommes mobilisés pour répondre aux besoins urgents des Palestiniens" assure Macron

En Jordanie, Emmanuel Macron a fait un point sur la situation avec l'agence de l'Onu pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). "Accès à l'électricité en particulier pour les hôpitaux, accès à l'eau et à l'aide alimentaire : nous sommes mobilisés pour répondre aux besoins urgents des Palestiniens", a-t-il assuré sur X (ex-Twitter) en saluant l'agence "dont l'engagement pour les populations est vital".

Accès à l'électricité en particulier pour les hôpitaux, accès à l'eau et à l'aide alimentaire : nous sommes mobilisés pour répondre aux besoins urgents des Palestiniens.

À Amman j’ai fait le point sur la situation avec l’@UNRWA dont l’engagement pour les populations est vital.

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) October 25, 2023
12h55

Après sa visite en Israël, Macron rencontre Sissi au Caire

Le président français Emmanuel Macron poursuit, ce mercredi, au Caire, un déplacement visant à prévenir l'escalade militaire après l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre et à relancer le "processus de paix" pour la création d'un Etat palestinien. Après une première étape ce mardi en Israël, où il a présenté les condoléances d'un "pays ami, éploré devant l'acte terroriste le plus terrible de votre Histoire", le chef de l'Etat cherche à rencontrer des dirigeants arabes de la région. Après s'être entretenu dans la matinée à Amman avec le roi Abdallah II de Jordanie, il s'entretiendra au Caire avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Une déclaration est prévue vers 16h locales (13h GMT) à l'issue de leur tête-à-tête. L'Egypte est un médiateur incontournable entre Palestiniens et Israéliens et est partie des négociations pour la libération des plus de 200 otages enlevés en Israël par le Hamas. Elle tient également l'unique ouverture sur le monde de la bande de Gaza qui ne soit pas contrôlée par Israël. C'est depuis l'Egypte que parviennent au compte-goutte depuis samedi des camions d'aide humanitaire, au grand dam de l'Onu qui réclame une aide massive pour les 2,4 millions de Gazaouis privés de tout.

(Chris Setian / JORDANIAN ROYAL PALACE / AFP)
12h53

Gaza a connu "seize années d'anti-développement", selon l'Onu 

"Gaza a connu seize années d'anti-développement et de destruction du potentiel humain, et a perdu le droit au développement", a affirmé ce mercredi la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement, jugeant que les conséquences économiques de la guerre entre Israël et le Hamas étaient "impossibles à définir".

12h11

Pour Erdogan, le Hamas est "un groupe de libérateurs qui protègent leur terre"

Dans un discours virulent, Erdogan a estimé que le groupe palestinien n'était pas une organisation terroriste mais que ses membres constituaient un "groupe de libérateurs qui protègent leur terre". "Le Hamas n'est pas un groupe terroriste" a-t-il estimé.

12h10

Erdogan "annule" tous ses projets de déplacements en Israël

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé, ce mercredi, qu'il "annulait" tous ses projets de déplacement en Israël, malgré le récent rapprochement opéré entre les deux pays. "Nous avions le projet de nous rendre en Israël mais c'est annulé. Nous n'irons pas", a déclaré devant le parlement le chef de l'Etat, qui avait rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou pour la première fois en septembre à New York. "J'ai serré la main de cet homme, nous avions de bonnes intentions mais il nous a abusés", a-t-il poursuivi. "Les relations auraient pu être différentes mais cela n'arrivera plus, malheureusement". "Vous ne trouverez aucun autre Etat dont l'armée se conduise avec une telle inhumanité", a-t-il ajouté à propos des représailles menées par Israël à Gaza en réponse à l'attaque sanglante lancée par le Hamas le 7 octobre.

(Adem Altan/AFP)
09h19

La guerre entre Israël et le Hamas "affecte déjà" les économies régionales

La guerre qui fait rage entre Israël et le Hamas affecte déjà les économies des pays voisins, a affirmé ce mercredi la cheffe du Fonds monétaire international (FMI) devant un forum d'investisseurs à Ryad. "Regardez les pays voisins: l'Egypte, le Liban, la Jordanie, où les impacts sont déjà visibles", a déclaré Kristalina Georgieva.

08h17

Huit soldats syriens tués dans des frappes israéliennes

Huit soldats syriens ont été tués et sept blessés dans des frappes israéliennes qui ont visé leurs positions dans le sud de la Syrie, ont annoncé ce mercredi les médias officiels syriens. "Vers 1h45 (22h45 GMT mardi), l'ennemi israélien a mené une agression aérienne depuis le Golan occupé", visant des positions de l'armée syrienne dans la province de Deraa, selon une source militaire citée par les médias. L'armée israélienne avait déclaré avoir frappé des infrastructures militaires en Syrie en réponse à des tirs en direction d'Israël mardi.

07h33

Gaza : le gouvernement du Hamas annonce 80 morts dans la nuit dans des frappes israéliennes

Le gouvernement du Hamas a annoncé que les frappes israéliennes avaient tué au moins 80 personnes dans différents secteurs de la bande de Gaza dans la nuit de mardi à mercredi. Ces frappes ont également fait des centaines de blessés, a précisé dans un communiqué le bureau des médias du gouvernement du territoire palestinien. Depuis le début de la campagne de bombardements engagée par Israël après les attaques meurtrières du Hamas islamiste sur son territoire le 7 octobre, des milliers de personnes sont mortes, en très grande majorité des civils.

07h22

Emmanuel Macron va rencontrer le roi de Jordanie à Amman

Le président français Emmanuel Macron poursuit, ce mercredi, à Amman un déplacement visant à prévenir l'escalade militaire après l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre et à relancer le "processus de paix" pour la création d'un Etat palestinien. Après une première étape mardi en Israël, où il a présenté les condoléances d'un "pays ami, éploré devant l'acte terroriste le plus terrible de votre Histoire", le chef de l'Etat va s'adresser aux pays arabes de la région. Il sera reçu par le roi de Jordanie, Abdallah II, à 11h (8h GMT) et va rencontrer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

(Christophe Ena / AP POOL / AFP)