France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Droits de vote étrangers : le projet de loi divise la majorité

Alexis Delafontaine août 14h28 août 10 août 2022Modifié le 10 août 2022 14 h 28

Commission des lois Le président, M. Sachaulier, proposera à ceux qui reviennent dans son groupe Renaissance pour soutenir le projet de loi qu'il vient de déposer pour le droit de vote des étrangers aux élections locales. Il affirme que ses actions font partie de la "philosophie" du ministre de l'Intérieur. 

Le délégué Renaissance (ex LREM) Sacha Ullie ( ) a proposé à un projet de loi qui donnerait à tous les étrangers le droit de vote aux élections municipales. A droite, l'Assemblée nationale et le ministre de l'Intérieur. Gérald Darmanin s'est dit "résolument opposé" à la mesure. Les locataires de droite de Beauvaux cherchent depuis des semaines à se réconcilier avec Les Républicains.

"Ces gens paient des impôts."

Il est donc hors de question pour lui d'adopter des réformes de gauche. Mais Sacha Urie ne baisse pas les bras. Il sait pouvoir compter sur une partie de la nouvelle génération politique, notamment les délégués de la NUPES, et affectionne surtout les idées comme l'Insoumise Manon Aubry, interrogée sur la question ce mercredi matin sur Europe 1. C'était une cible. C'est à l'ordre du jour, et j'aimerais voter pour. C'est un principe très simple. Quand vous travaillez pour une administration locale, vous payez vos impôts locaux, vous payez vos taxes foncières, donc il n'y a aucune raison pour que ces gens le fassent. pas être politique

Manifestations LR et RN

et au Rassemblement National, c'est la levée du bouclier. Pour calmer le jeu, Aurore Berger, marraine des délégués de la Renaissance, a annoncé la création d'un groupe de travail pour réfléchir à la question. Ce serpent de mer a peut-être encore un bel avenir...