France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Dupond-Moretti renvoyé en procès, Nobel de médecine, canons Caesar : le point à la mi-journée

Soupçons de conflits d’intérêts : Dupond-Moretti renvoyé en procès, ses avocats forment un pourvoi

Une première pour un Garde des Sceaux en exercice : la Cour de justice de la République (CJR) a ordonné lundi un procès contre Eric Dupond-Moretti, accusé d’avoir profité de sa fonction pour régler des comptes avec des magistrats à qui il s’était opposé quand il était avocat. « Comme malheureusement nous nous y attendions, c’est un arrêt de renvoi qui a été rendu par la commission de l’instruction », ont annoncé Me Christophe Ingrain et Rémi Lorrain à la sortie de la CJR, à Paris. « Nous avons immédiatement formé un pourvoi en cassation contre cet arrêt, qui n’existe plus », ont-ils affirmé, Me Lorrain soulignant qu’il appartenait « désormais à l’assemblée plénière de la Cour de cassation de se saisir de ce dossier » avec une nouvelle décision sur l’ensemble de la procédure. [Plus d’infos]

Le Nobel de médecine au Suédois Svante Pääbo, pionnier de la paléogénomique

Le prix Nobel de médecine et de physiologie a été attribué ce lundi au Suédois Svante Pääbo, 67 ans, pour le séquençage du génome de l’homme de Néandertal et la fondation de la paléogénomique. « En révélant les génétiques différences qui distinguent tous les humains vivants des hominidés disparus, ses découvertes ont donné la base à l’exploration de ce qui fait de nous, humains, des êtres aussi uniques », a salué le jury. Le prix Nobel de Médecine ouvre ce lundi la saison des célèbres récompenses philanthropiques, sous la chape sombre d’une guerre en cours en Europe. [Plus d’infos]

Secretary of the Nobel Committee for Physiology or Medicine Thomas Perlmann announces the winner of the 2022 Nobel Prize in Physiology or Medicine, during a press conference at the Karolinska Institut
(Jonathan Nackstrand/AFP)

La France envisage de nouvelles livraisons d’armements à l’Ukraine

La France envisage de nouvelles livraisons de matériels militaires à l’Ukraine, notamment 6 à 12 canons Caesar prélevés sur une commande destinée au Danemark, a appris l’AFP ce lundi de source proche du dossier, confirmant une information du Monde. L’opération, en discussions entre les trois gouvernements, n’est pas finalisée à ce stade, selon cette source. Paris a déjà livré 18 exemplaires de ce canon de 155 mm monté sur camion, amputant de près d’un quart le parc de l’armée de Terre française. Ces canons supplémentaires produits par Nexter seraient prélevés sur une commande de 19 Caesar passée en 2017 par le Danemark, selon Le Monde. [Le direct]

Un véhicule équipé d'un canon Caesar défile sur les Champs-Elysees, le 14 juillet.
Un véhicule équipé d’un canon Caesar défile sur les Champs-Elysees, le 14 juillet. (EPA-EFE)

Une nouvelle campagne de vaccination démarre ce lundi

Les nouveaux vaccins bivalents de Pfizer et Moderna, adaptés aux variants Omicron, sont disponibles à partir de ce lundi 3 octobre dans les pharmacies et les centres de vaccination. Ils ne peuvent être administrés qu’en dose de rappel, pas pour une première vaccination. La Haute Autorité de Santé recommande ces vaccins en priorité aux personnes plus fragiles (plus de 60 ans, personnes immunodéprimées, femmes enceintes, mais aussi entourage et soignants en contact régulier avec ces personnes). [Le direct]

Le Brésil part pour un mois de campagne acharnée et pleine d’incertitudes

La courte victoire de Lula au premier tour de la présidentielle contre Jair Bolsonaro, qui a obtenu un résultat meilleur que prévu, ouvre ce lundi une nouvelle période de campagne de quatre semaines qui s’annonce acharnée et chargée d’incertitudes au Brésil. Luiz Inacio Lula da Silva, icône de la gauche brésilienne, a remporté 48 % des voix, devant le président sortant d’extrême droite, à 43 %, soit environ 6 millions de voix d’écart, selon des résultats officiels quasi définitifs. Les sondages se sont lourdement trompés, qui promettaient à Lula une avance de 14 points dans les intentions de vote (50 % contre 36 %) et n’excluaient pas une victoire au 1er tour. [Plus d’infos]

Brazilian former President (2003-2010) and candidate for the leftist Workers Party (PT) Luiz Inacio Lula da Silva greets supporters after learning the results of the legislative and presidential elect
Lula. (Caio Guatelli/AFP)