France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Education nationale : Pap Ndiaye promet aux nouveaux enseignants un salaire net de 2 000 €

Dans une interview au journal Le Parisien, Pap Ndiaye promet que le salaire net des nouveaux enseignants à partir de 2023 sera de 2 000 euros.

© Ludovic MARIN / AFP

Annonce ministérielle

Le ministre de l'Education Pap Ndiaye a interviewé Le Parisien en tant que nouvel enseignant A annoncé que la récompense sera augmentée à 2 000 euros par personne. Le mois de 2023.

Le nouveau ministre de l'éducation promet Pap Ndiaye dans uneinterview au journal Le Parisien, 2023. Salaire net des nouveaux enseignants à partir de l'année 2 000 euros :

« L'augmentation de la récompense se compose de deux volets. Le premier est inconditionnel et s'applique à tous les enseignants. C'est le net. Il s'agit d'augmenter le salaire de départ des jeunes de plus de 2 000 euros. Ce sera en 2023. De plus, nous allons fixer une part salariale soumise à de nouvelles tâches. Elle sera encore plus poussée avec des professeurs mieux payés. Ajout d'une prime pour ceux qui veulent y aller.

Pap Ndiaye a a également confirmé qu'il reprendrait les mathématiques du CP dès la rentrée de septembre.

Ainsi, le ministre a réaffirmé cette annonce faite par Jean-Michel Blanquer en mai. Cette rentrée en mathématiques est « la première commune de base, une heure sous forme d'option pour tous les lycéens qui le désirent. J'ai 30 minutes de mathématiques. »

Pap Ndiaye a également indiqué que 627 signalements d'atteintes à la laïcité ont été dénombrés dans les écoles, collèges et lycées de décembre 2021 à mars 2022. Ces chiffres sont "globalement stables" par rapport aux trois premiers mois (-9) de l'année scolaire 2021-202, mais augmentent la part des costumes religieux dans l'attaque globale contre la laïcité.Ces costumes représentent 22% du total. Tel que désigné par le ministre.

Ceux-ci font polémique dans les médias depuis quelques semaines et sont interdits depuis la loi de 2004 sur les signes religieux éminents. Selon

Pap Ndiaye, cette situation est liée au phénomène de "abaya (robe noire traditionnelle portée par certaines jeunes filles musulmanes). Pour ce faire, nous avons décidé de faire un bilan mensuel à partir de septembre plutôt que trimestriel."

Pap Ndiaye demande aux écoles de réduire davantage les disparités éducatives dans cet entretien.

Il a également montré qu'il ne reviendrait pas à la sève du parkour et à la réforme du lycée.

Le ministre de l'Éducation nationale a estimé que le Rassemblement national n'avait "pas de compromis" et a ajouté que c'était sa "boussole politique"  :

"Il a une longue histoire profondément ancrée dans Rassemblement national anti-communiste, pas parce qu'il dit que le Front national est un parti républicain », a-t-il déclaré, notamment à propos des préférences du peuple.

Le Parisien

Mots clés

École,Gouvernement,Salaires,Enseignant,Lycée,Inflation,Futur,Réforme,Mathématiques, Enseignants,Réévaluation,Emmanuel Macron,Premier,Réévaluation salariale,Jean Michel Blanker,Augmentation de salaire,Décision,Récompense,Education Nationale,Assemblée Nationale,Pap Ndiaye,Ministre de l'Éducation

Thème