France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

En 2021, 22 958 personnes ont été placées sous surveillance en France

 La Commission nationale de gestion des technologies de l'information, selon " Le Figaro", compare ses activités à la période pré-prévue. . ».

Laurent Nunez, coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, affirme que ce niveau depasse les chiffres pre-pandemie.
Le coordinateur national de l'information et de la lutte contre le terrorisme, Laurent Nunez, a déclaré que ce niveau était plus élevé qu'avant. © LUDOVICMARIN / AFP
Par Le Point. ja
Date de sortie04/07/2022 21h12

DUne pandémie s'est considérablement ralentie et le renseignement s'est accéléré enFrance. Selon un confrère du  Figaro, le nombre de personnes soumises à un suivi technique en France est de 3 % par rapport à avant. période covid-19. La Commission nationale de gestion des technologies du renseignement (CNCTR), , est une agence indépendante qui garantit la bonne utilisation de , et est le rapport annuel . Nous annonçons un total de 22 pour . 958 personnes ont été ciblées par ces techniques (écoutes clandestines, géopositionnement, etc.) en 2021 . Le texte estime que cette augmentation limitée est notamment liée à " la reprise des activités de service dans la prévention du crime organisé et des fautes ". Et ce, même si la prévention du terrorisme représente près de la moitié des demandes de surveillance adressées par les services à la Commission.

" Le besoin de renseignement, un sens du besoin de renseignement quand même " Face aux effets conjugués des tensions internationales, " La sophistication du crime s'organise. La " et" la violence sociale potentielle "était présumé être le président de la Commission, Serge Lasvignes. " Nous sommes bien conscients que des renseignements ont également lieu entre alliés. Plus aucun ami ne renonce à vous regarder", a-t-il ajouté.

" Il n'y a pas de style français" Big Brother " "

 FigaroLaurent Coordonnateur national du renseignement,Guerre contre le terrorismeest " dans 60  % Dans certains cas, les données de connexion à une heure différée Les techniques les plus discrètes, en particulier l'accès à factures détaillées, ou éléments d'identification ". Il a dit, " leur utilisation est proportionnée (...), France. Compte tenu de la menace persistante qui pèse sur la facture, il a ajouté que la prévention du terrorisme à la demande de 42  % reste l'objectif principal. ". 

Relisez" Quand nous avons essayé de le contacter, nous avons attaqué le Président "  : La Confusion Dalmanin dans la Zone

L'ancien secrétaire d'État se défend vis-à-vis d'un grand nombre de partis a priori. " Les services fonctionnent dans un cadre légal très contraint et suivent des règles de traçabilité strictes. Je comprends que certaines personnes puissent mettre la main sur leurs activités. Il suffit de dire que non. Frère". »

100 %