portfolio Alors qu’une épaisse colonne de fumée s’échappe du Taal, aux Philippines, des dizaines de milliers d’habitants ont été évacués et des vols internationaux ont été annulés.

  • A Tagaytay, province de Cavite (Philippines), le 12 janvier. Le volcan Taal crache une colonne gigantesque de fumée zébrée d’éclairs.
    A Tagaytay, province de Cavite (Philippines), le 12 janvier. Le volcan Taal crache une colonne gigantesque de fumée zébrée d’éclairs.

    A Tagaytay, province de Cavite (Philippines), le 12 janvier. Le volcan Taal crache une colonne gigantesque de fumée zébrée d’éclairs. DERRICK QUIBAEL/via REUTERS

  • 13 janvier. Le volcan Taal continue ses éruptions près de Lemery, dans la province de Batangas (sud des Philippines). Une famille se déplace à moto dans un nuage de cendre pour aller vers un endroit plus sûr.
    13 janvier. Le volcan Taal continue ses éruptions près de Lemery, dans la province de Batangas (sud des Philippines). Une famille se déplace à moto dans un nuage de cendre pour aller vers un endroit plus sûr.

    13 janvier. Le volcan Taal continue ses éruptions près de Lemery, dans la province de Batangas (sud des Philippines). Une famille se déplace à moto dans un nuage de cendre pour aller vers un endroit plus sûr. AARON FAVILA

  • Le 13 janvier. A Agoncillo, province de Batangas (Philippines).
    Le 13 janvier. A Agoncillo, province de Batangas (Philippines).

    Le 13 janvier. A Agoncillo, province de Batangas (Philippines). ELOISA LOPEZ/REUTERS

  • Les habitants vivant près du Taal quittent la ville d’Agoncillo, le 13 janvier.
    Les habitants vivant près du Taal quittent la ville d’Agoncillo, le 13 janvier.

    Les habitants vivant près du Taal quittent la ville d’Agoncillo, le 13 janvier. ELOISA LOPEZ/REUTERS

  • Une pellicule grise recouvre les environs du volcan, à Tagaytay, dans la province de Cavite.
    Une pellicule grise recouvre les environs du volcan, à Tagaytay, dans la province de Cavite.

    Une pellicule grise recouvre les environs du volcan, à Tagaytay, dans la province de Cavite. JEROME AUSTRIA ABUAN/REUTERS

  • A Talisay, le 13 janvier. Le bétail aussi est recouvert de cendre.
    A Talisay, le 13 janvier. Le bétail aussi est recouvert de cendre.

    A Talisay, le 13 janvier. Le bétail aussi est recouvert de cendre. ELOISA LOPEZ / REUTERS

  • Les habitants nettoient les rues couvertes de cendre et de boue, à Tanauan, dans la province de Batangas, le 13 janvier.
    Les habitants nettoient les rues couvertes de cendre et de boue, à Tanauan, dans la province de Batangas, le 13 janvier.

    Les habitants nettoient les rues couvertes de cendre et de boue, à Tanauan, dans la province de Batangas, le 13 janvier. TED ALJIBE / AFP

  • Le 13 janvier. Une famille de Lemery cherche à quitter la zone sismique à l’annonce d’une éruption « explosive » du volcan.
    Le 13 janvier. Une famille de Lemery cherche à quitter la zone sismique à l’annonce d’une éruption « explosive » du volcan.

    Le 13 janvier. Une famille de Lemery cherche à quitter la zone sismique à l’annonce d’une éruption « explosive » du volcan. ELOISA LOPEZ/REUTERS

  • A Tanauan, les branches des cocotiers ploient sous le poids de la cendre.
    A Tanauan, les branches des cocotiers ploient sous le poids de la cendre.

    A Tanauan, les branches des cocotiers ploient sous le poids de la cendre. TED ALJIBE / AFP

  • Une route vers Agoncillo couverte de cendre provenant du Taal, le 13 janvier.
    Une route vers Agoncillo couverte de cendre provenant du Taal, le 13 janvier.

    Une route vers Agoncillo couverte de cendre provenant du Taal, le 13 janvier. ELOISA LOPEZ/REUTERS

  • A Tagaytay, à une soixantaine de kilomètres de Manille.
    A Tagaytay, à une soixantaine de kilomètres de Manille.

    A Tagaytay, à une soixantaine de kilomètres de Manille. AARON FAVILA / AP

  • Le 13 janvier. A Talisay, comme dans toute la province de Batangas, la cendre du volcan a recourvert la végétation. Ici, un homme nettoie au jet d’eau.
    Le 13 janvier. A Talisay, comme dans toute la province de Batangas, la cendre du volcan a recourvert la végétation. Ici, un homme nettoie au jet d’eau.

    Le 13 janvier. A Talisay, comme dans toute la province de Batangas, la cendre du volcan a recourvert la végétation. Ici, un homme nettoie au jet d’eau. TED ALJIBE / AFP

  • Par mesure de sécurité, les habitants de Batangas ont été évacués par les autorités.
    Par mesure de sécurité, les habitants de Batangas ont été évacués par les autorités.

    Par mesure de sécurité, les habitants de Batangas ont été évacués par les autorités. ELOISA LOPEZ/REUTERS

  • 13 janvier. Des habitants de Tanauan évacuent la ville à bord d’un tricycle couvert de cendre.
    13 janvier. Des habitants de Tanauan évacuent la ville à bord d’un tricycle couvert de cendre.

    13 janvier. Des habitants de Tanauan évacuent la ville à bord d’un tricycle couvert de cendre. TED ALJIBE/AFP

  • A Tanauan, le 13 janvier. Le Taal est situé au milieu d’un lac formé dans un cratère, qui est aussi une zone touristique.
    A Tanauan, le 13 janvier. Le Taal est situé au milieu d’un lac formé dans un cratère, qui est aussi une zone touristique.

    A Tanauan, le 13 janvier. Le Taal est situé au milieu d’un lac formé dans un cratère, qui est aussi une zone touristique. TED ALJIBE / AFP

Le volcan Taal crachait, lundi 13 janvier, de la lave et une gigantesque colonne de cendres et de fumée zébrée d’éclairs, au sud de la capitale philippine où des centaines de vols internationaux ont été annulés de crainte d’une éruption « explosive ». Une fine pellicule recouvrait les maisons et les rues des environs du volcan, situé à 65 kilomètres de Manille et dont le réveil, dimanche, s’est accompagné d’une série de séismes.

Au moins 20 000 personnes se sont réfugiées dans des centres d’évacuation, selon un responsable local. Les experts estiment que ces chiffres devraient augmenter avec les centaines de milliers d’autres résidents évacués. Les scientifiques ont averti que l’éruption pourrait s’aggraver et des plans d’évacuation ont été mis en place pour quitter les villages couverts de cendres. L’éruption n’a, pour l’heure, fait ni blessé ni dégâts majeurs.

Lire aussi
Contribuer

Services

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.