France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

États-Unis: après le passage de l’ouragan Ian, Kamala Harris choque en voulant orienter les aides aux conditions météorologiques extrêmes vers les «personnes de couleur» par souci d’«équité»

La vice-présidente Kamala Harris a été critiquée par l’adjointe du gouverneur de Floride Ron DeSantis chargée des interventions d’urgence, Christina Pushaw, après que l’ancienne sénatrice a fait des commentaires à connotation raciale concernant le déblocage des fonds de secours fédéraux après l’ouragan Ian.

S’exprimant vendredi lors du Women’s Leadership Forum du Comité national démocrate, Mme Harris a déclaré que ce sont les personnes de couleur et les communautés à faibles revenus qui sont “les plus touchées par ces conditions [météorologiques] extrêmes”.

La dévastation infligée à la Floride a été mise en lumière un jour après le passage d’un ouragan monstrueux de catégorie 4, l’une des tempêtes les plus puissantes jamais observées aux États-Unis.

Il a inondé des maisons sur les deux côtes de l’État, coupé la seule route d’accès à une île-barrière, détruit une jetée historique en bord de mer et privé d’électricité 2,67 millions de foyers et d’entreprises de Floride, soit près d’un quart des clients des services publics.

Kamala Harris, 57 ans, discutait du changement climatique avec l’actrice Priyanka Chopra à Washington, DC, lorsqu’elle a fait ses commentaires.

La vice-présidente a poursuivi : “Je sais que nous pensons tous aux familles de Floride et de Porto Rico touchées par l’ouragan Fiona et à ce que nous devons faire pour les aider en termes de réponse et d’aide immédiates”.

Elle poursuit : Nous devons aborder cette question de manière à donner des ressources sur la base de l’équité, en comprenant que nous nous battons pour l’égalité, mais que nous devons aussi nous battre pour l’équité.

Kamala Harris a ajouté : “Il faut comprendre que tout le monde ne part pas à égalité, et si nous voulons que les gens soient à égalité, il faut parfois prendre en compte ces disparités.”

Quelques heures plus tard, Pushaw a pris Harris à partie pour ses commentaires. Elle a tweeté : “C’est faux. La rhétorique de la vice-présidente provoque une panique injustifiée et doit être clarifiée. L’assistance individuelle de la FEMA est déjà disponible pour tous les Floridiens touchés par l’ouragan Ian, indépendamment de leur race ou de leur origine”.

Mme Pushaw a poursuivi en encourageant ses partisans qui ont besoin d’aide à la suite de l’ouragan à appeler le 1-800-621-3362 ou à se connecter à Disasterassistance.gov.

Mme Pushaw, qui était auparavant l’attachée de presse de M. DeSantis, a poursuivi son message original en disant : “La vice-présidente doit également corriger ce qu’elle a dit. Un vrai journaliste lui demanderait simplement de clarifier ce qu’elle voulait dire par ses commentaires et pourquoi elle a mal présenté l’effort de secours”.

Elon Musk, l’homme le plus riche du monde, s’est joint aux commentaires sur Kamala Harris.

Should be according to greatest need, not race or anything else

— Elon Musk (@elonmusk) October 1, 2022

Il a commenté le tweet de Ryan Fournier, le fondateur de Students for Trump, à propos de Harris. Elon Musk a déclaré que l’aide devrait être distribuée “en fonction des besoins les plus importants, pas en fonction de la race ou d’autres facteurs”.

Fournier avait tweeté : “Ça ne s’invente pas. Kamala Harris a déclaré que l’administration allouerait des ressources aux ouragans “sur la base de l’équité” en dirigeant les fonds vers les “communautés de couleur”. Je suppose que tous les autres sont fichus.

Cette semaine déjà, Mme Harris avait fait les gros titres lors d’une visite en Corée du Sud pour une bourde, lorsqu’elle a vanté par erreur la “forte alliance” que les États-Unis entretiennent avec la “République de Corée du Nord”.

[…]

Daily Mail