France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Fléac : les nouvelles aires de jeux et le parcours sportifs sont opérationnels

Après consultation de la population, sept projets ont été déposés. Ont été retenus par les élus, l’implantation de boîtes à livres, l’aménagement d’aires...

Après consultation de la population, sept projets ont été déposés. Ont été retenus par les élus, l’implantation de boîtes à livres, l’aménagement d’aires de jeux, la création d’un parcours sportif, l’aménagement de la liaison entre le fleuve et le centre bourg et la réalisation de murs peints.

Notre volonté, c’est d’être ancrés avec vous sur le territoire, d’encourager à la mobilité et de favoriser l’intergénérationnel et l’inclusion.

Samedi matin, en présence de Philippe Bouty, président du conseil départemental, de Patrick Mardikian, vice-président de ce même conseil, Hélène Gingast et son équipe ont dévoilé « les sites ludiques et de lien social » de Brénat, Bois-Renaud et de l’Esplanade des sports. Dans son propos, la maire a insisté sur « la concrétisation de la volonté municipale de coconstruire des projets structurants avec la population ».

« Notre volonté, c’est d’être ancrés avec vous sur le territoire, d’encourager à la mobilité et de favoriser l’intergénérationnel et l’inclusion », a-t-elle rappelé aux personnes présentes. À Brénat, l’initiative revient à Cécile Juin et à Anne Solène Lautour. Le quartier de la fontaine a été transformé en aire de loisirs intergénérationnelle avec deux espaces identifiés pour petits et grands.

Lieu de rencontres

Emmanuelle de Brix et Corinne Laude, résidentes du village depuis 10 et 35 ans, ne cachaient pas leur satisfaction. « Nous sommes super contentes, nous sommes enfin reconnues comme Fléacoises. L’idée de deux espaces est géniale. C’est un vrai lieu de rencontre ».

« Je vais pouvoir occuper mes quatre petits enfants et je sais maintenant que je ne paie pas des impôts pour rien », a conclu Corinne. À Bois-Renaud, le projet a été porté par Marie-Christine Doucet et son fils Anthony associés à Chantal Etienne et sa fille Juliette. Il est placé sous le signe de l’inclusion. « Ça nous tenait à cœur de développer un espace sensoriel, de disposer de jeux d’éveil et adaptés favorisant l’adresse et la motricité », commente Marie Christine qui rajoute « habitante de la commune depuis 40 ans, c’est le premier projet participatif et c’est vraiment une chose concrète pour la population ».

Enfin, sur l’Esplanade des sports le projet global est le fruit de la réflexion de Camille Delhoume, Serge Lagarde et Sylvie Martin. Douze agrès composent le parcours dont trois pourront être utilisés spécifiquement par les résidents de l’Ehpad. Sébastien Blincourt, président du club de football, y voit quant à lui « un lieu tout indiqué pour compléter les entraînements de nos licenciés ». La matinée a été ponctuée par une démonstration de triporteur réalisée par la maison de Léa de Gond-Pontouvre pour sensibiliser au rôle d’aidant. « Ce véhicule à assistance électrique est destiné aussi bien aux familles qu’aux personnes à mobilité réduite », a précisé Stéphanie Faury, chargée de mission au sein de l’UNA 16/86 (Union nationale d’aide à domicile).

Le panneau de basket de Bois-Renaud a été de suite pris d’assaut par les ados.
Le panneau de basket de Bois-Renaud a été de suite pris d’assaut par les ados.

Photo CL

Marie-Christine Doucet et son fils ont testé les agrès de l’esplanade des sports.
Marie-Christine Doucet et son fils ont testé les agrès de l’esplanade des sports.

Photo CL

Nicole Charrier et Hélène Gingast n’ont pas résisté à l’appel du triporteur.
Nicole Charrier et Hélène Gingast n’ont pas résisté à l’appel du triporteur.

Photo CL