Manque d'idées et de percussion en première période. Lacazette, les Lyonnais ont égalisé sur penalty pour marquer. Cependant, ils sont rapidement passés à la vitesse supérieure à mesure qu'ils récupéraient. Tete et Taliafico, auteurs du doublé, ont fait un énorme succès, plaçant provisoirement l'OL, à égalité avec Paris, en tête du championnat.

Corentin Tolisso. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

Corentin Tolisso. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

1er but de Alexandre Lacazette. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

 Premier but pour Alexandre Lacazette. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

Duel Rami et Paqueta. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

Le duel entre Lamy et Paqueta. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

1er but de Alexandre Lacazette. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

 Premier but pour Alexandre Lacazette. Photo Prog / Richard Muya

A Decines, l'OL a battu l'ESTAC Troyes 4-1 (1-1). Temps doux, bon état de la pelouse. 44 000 spectateurs.

Arbitre  : Watlier.

Objectifs de l'OL : Lacazette (3e), Taliafico (47 et), Tête (49 et et 76 et). Pour Troyes  : Tardieu (39 et sp).

Avertissement de Troyes : Quame (51e).

OL : Lopes – Gusto (Henrique 73et), Mendez, Lukeba, Taliafico-Paqueta (Cerki 86et), Repenan (Kakele 73e), Tolisso (Reine Adélaïde 63e) – Tetê (Faivre 86e), Lacazette (casquette), Toko · Ekambi. Entraîneur : Pierre Bosch.

Troyes : Garon – T. Bardet (Ripert 72et), Rami (chapeau), Palmer-Brown, Salmier, Larouci (Dingomé 59et) – Odobert, Tardieu, Kouamé, M. Baldé (Chavalerin 59et) – Ugbo (Dong 72et) 258 } Entraîneur : Bruno Irles.

Les Lyonnais ont temporairement pris l'avantage pour le PSG à l'entame de la troisième journée. 6 points ajoutés. Un bon cas comptable a commencé en deux étapes. Tout d'abord, Lacazette a ouvert le score très rapidement avec un " offrande " de Rami, assurant une passe en retrait au gardien très mal. Pourtant, ce but a paralysé le jeu de l'équipe de Peter Voss dans une période de grande misère initiale.De même, l'OL s'est même laissé dépasser aux tirs au but. Baldé au sol. Avec des coups durs hors de portée de Liu, Tardieu (39 e) n'a pas manqué une occasion d'égaliser.

Le 2ème trimestre commence avec un rugissement

{ . Taliafico, puis Tete ont laissé la place à la défense troyenne désespérée avec deux bonnes arrivées en action de Lyon. Donnant enfin le rythme et se créant d'autres occasions, les Lyonnais ont décidé grâce aux nouveaux buts de Tete (76et). Un exploit personnel après une interception difficile de Kakure. Cherki a trouvé le poteau avec un très beau tir (90e).

L'OL tentera à Reims dimanche prochain de s'assurer d'être sur la bonne voie avec un nouveau succès.