logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Football - Ligue 1 : nouvelle défaite pour Nîmes, battu par Nantes aux Costières (0-1)

Le Nîmes Olympique, qui n'a plus gagné en Ligue 1 depuis le 21 septembre dernier, a enregistré une nouvelle défaite ce samedi, à domicile face à Nantes (0-1). Les Crocos restent bloqués à la 19e place du classement.

L'hiver s'annonce rude dans le Gard: avant-dernier de Ligue 1, Nîmes a enchaîné un 11e match de Championnat consécutif sans victoire, battu par Nantes qui continue de grimper au classement (1-0), samedi lors de la 18e journée. Depuis leur succès contre Toulouse (1-0) le 21 septembre, les Crocos ne cessent de sombrer dans les bas-fonds du classement, traînant comme un boulet leur manque d'efficacité - la pire attaque de L1 - encore visible face aux Canaris. La pression s'accentue sur les épaules de l'entraîneur Bernard Blaquart, qui n'a toujours pas réussi à refaire fonctionner une équipe qui a perdu l'été dernier ses principaux rouages.
Pour Nantes, c'est tout le contraire: ce premier hors de la Beaujoire remontait depuis fin septembre, à Lyon (0-1), permet à l'équipe de Christian Gourcuff de se rapprocher du podium, à la quatrième place. Son succès dans le Gard porte la signature de cette équipe solide: c'est sa septième victoire sur le score de 1-0! Défensivement bien en place, les Nantais s'en sont remis à une frappe du droit du milieu Imran Louza (28e) sur une passe décisive du Nigérian Moses Simon, sa quatrième cette saison.
Mais Nantes a aussi péché dans l'efficacité offensive. L'attaquant malien Kalifa Coulibaly, peu en réussite en ce moment, n'a rien eu à se mettre dans les pieds et a surtout gâché d'une frappe au premier poteau un face-à-face avec Paul Bernardoni (38e), oubliant de servir son compère Abdoul Kader Bamba.
Le meneur de jeu nantais Ludovic Blas (27e), d'un pied gauche trop ouvert, a lui aussi gâché une première munition d'Abdoul Kader Bamba ne demandant pourtant, là aussi, qu'à terminer dans les filets nîmois! Ce manque d'efficacité aurait pu coûter cher aux Canaris face à la pression nîmoise. Nantes doit en grande partie son succès à son gardien Alban Lafont (1er) auteur d'un arrêt réflexe sur sa ligne sur une tête de Kevin Denkey. Le gardien nantais a continué d'éteindre le danger comme sur un coup franc direct de Zinedine Ferhat repoussé des deux poings (47e). Et quand, Alban Lafont s'est trouvé battu, c'est Dennis Appiah (86e) qui a écarté le danger devant Pablo Martinez et sauvé Nantes d'une égalisation nîmoise.
 

Nîmes - Nantes, un match à revivre ici :

Themes
ICO