France

France-Autriche EN DIRECT: Les Françaises écrasent tout et filent vers l'Euro ! Suivez le match des Bleues avec nous...

62. Les Autrichiennes sont à l'agonie quand même. A chaque fois qu'elles sont dans le sens du but, elles se débrouillent pour envoyer une passe dans les tribunes ou un centre dans le Trieux...

61e. C'est Kenza Dali qui est entrée à sa place. Le brassard de capitaine revient à Charlotte Bilbault. Un confrère dit que c'est la première fois. Je vais le croire.

59e. Le premier changement français est pour la capitaine Amandine Henry. Une petite tape dans la main avec la coache Corinne Diacre, qu'elle avait pourtant malmené lors d'un interview. Tout semble rentrer dans l'ordre chez les Bleues.a

58e. Les latérales font trèèèèès mal aux Autrichiennes. Techniquement, Cascarino, Karchaoui et Majri font du dégât.

55e. Oh, on devine qu'elle aurait aimé le mettre celui-là. La capitaine Amandine Henry expédie son coup-franc dans les gants de la gardienne Zinsberger.

54e. Parce qu'on est en Bretagne, on va vous parler du sport breton. Alors pas de Guingamp qui galère sévère en Ligue 2... Mais admirez la perf' du RC Vannes qui a été s'imposer à Oyonnax ! Oui on parle de rugby... On rêve de Top14, on vous le dit !

49e. Oh maman le numéro de Karchaoui ! La latérale française remonte tout le terrain avec des dribbles, un joli une-deux avant de servir Katoto. La frappe de la joueuse du PSG termine sur le poteau !

48e. C'est moins précis dans les transmissions et on voit quelques approximations dans le jeu de passe. Mais qu'importe, le match est maîtrisé.

46e. C'est reparti à Guingamp ! Les Françaises reprennent déjà l'occupation du terrain... Les longs ballons de leurs adversaires ne les mettent pas en danger.

Mi-temps. Clairement, on voit mal ce qui peut arriver aux Françaises tant elles dominent les débats. Les Autrichiennes sont solidaires mais elles sont étouffées par la hauteur de récupération de balle des Bleues. 

Mi-temps. Voilà, c'est la pause au Roudourou. Les Bleues font le job avec application et sont devant à la pause grâce à Renard et Katoto. C'est sérieux, appliqué et ça ne souffre d'aucune contestation.

45e. Pendant ce temps, les Bleues continuent d'attaquer. Les Autrichiennes ne peuvent rien faire. C'est très sérieux côté français.

42e. On vous a dit qu'il faisait un temps superbe à Guingamp ? Nuit étoilée et un délicieux 20 degrés. On est en short et on est bien. Seul le cidre est frais. [Ce message a été sponsorisé par le comité du tourisme des Côtes d'Armor]

40e. A la belle remontée de balle de Charlotte Bilbault qui termine par un joli centre. Amel Air Majri se lance mais elle est trop courte. Tout le monde n'a pas la taille de Renard...

37e. Pendant ce temps, on constate, dépités, la nouvelle contre-perf des Rennais qui sont en train de perdre à Strasbourg. C'est mon ami Thibaut qui s'y colle et c'est à suivre ici 

35e. L'absence de public nous permet de tout entendre ici. Notre collègue à la radio qui live le match pour RTL en parlant (très) fort mais aussi la douceur des mots de la coach adverse. Pas toujours très doux l'allemand  quand il est braillé au bord du terrain

33e. De retour en bleu, la capitaine Amandine Henry livre un match assez appliqué. Elle joue souvent assez bas et contre le peu d'offensives autrichiennes. Sans chichis. 

31e. Et voilà la première frappe autrichienne qu'une Française ramasse dans le buffet. Un sacrifice pour la patrie parce que ça partait fort ! Le corner ne donne rien.

29e. Superbe centre de Cascarino pour la tête de Katoto, qui se démarque bien. Joli but de la Parisienne qui devrait permettre à ses coéquipières de passer une soirée tranquille.

27e. LES BLEUES SONT AU-DESSUS ! Katoto double la mise et met les Françaises au chaud ! 2-0

21e. La défenseure Elisa De Almeida vient de dribbler sa propre gardienne...  WTF ? Incompréhension avec Peyraud-Magnin mais sans conséquence.

20e. Perisset et Karchaoui font vraiment un bon début de match. Ca monte sur les côtés et ça gêne considérablement les Autrichiennes. 

18e. Majri enrhume son vis-à-vis qui termine à genoux. Joli geste. La Lyonnaise régale. Le contexte n'a pas l'air de la perturber...

17e. Enorme occasion pour Geyoro mais la frappe de la Parisienne trouve la gardienne sur son chemin ! Le corner ne donne rien.

15e. On ne va pas se mentir, c'est largement mérité tant les Bleues dominent ce début de rencontre. Technique, propre, plaisant. 

13e. Le mètre 87 de la Lyonnaise fait quand même du bien dans la surface. Mais comment peut-elle être oubliée à ce point quand on connaît ses qualités ?

12e. ET BAM BAM BAM ! Majri et son amour de pied gauche frappent un délicieux corner repris par Wendy Renard ! 1-0 pour les Bleues !

10e. Les Bleues de Corinne Diace ont pour l'heure un peu de mal à trouver Katoto. Mais Majri nous fait un début de match de cinglé. 

7e. C'est déjà la quatrième situation pour les Françaises. Il va falloir être patientes... Mais techniquement, il n'y a pas photo. 

5e. Les Autrichiennes crient dans tous les sens. On les sent surmotivées... Même si elles ont pour l'heure du mal à exister. 

3e. Les Bleues commencent fort. Premier corner pour elles. Majri au ballon...  Mais la reprise sans contrôle de Bilbault trouve la gardienne

2e. La première occas est française ! Et la seconde aussi ! Mais ni la frappe de Majri, ni celle de Cascarino ne trouvent la faille 

1e. C'est parti ! Les Bleues doivent trouver la faille pour se mettre au chaud. 

21h. C'est marrant cette image. La sélection autrichienne se regroupe en cercle au bord du terrain et TOUT le monde est là. Dans le même temps, les Françaises sont à onze au milieu du terrain. On aimerait bien entendre les mots de la capitaine Amandine Henry...

20h55. En bossant un peu la compo autrichienne (on est incollables), on a découvert la belle histoire de Sarah Puntigam, qui joue depuis 2018 à Montpellier... Vous pouvez aller lire ça ici si vous voulez. Mais vous revenez juste après, hein ?

20h50. Côté stats, la campagne des deux équipes s'affiche comme quasiment parfaite. Les Françaises ont planté 28 buts en six matchs, pour zéro encaissé. L'Autriche fait à peine moins bien avec 21 buts et 0 encaissé. Elles dominent le groupe G tranquillement.

20h46. Alors que le speaker annonce la compo des Françaises comme si le stade du Roudourou était plein... C'est triste tout de même ces enceintes vides. Guingamp aurait tellement aimé pousser les Bleues...

20h40. On vous donne également la composition de l'Autriche pour ce match au sommet de la poule. Avec 16 points chacune, les deux sélections sont à égalité en vue de la qualif' pour l'Euro 2022.

20h30. Cette image est quand même sympa. Imaginez la joie pour les deux soeurs jumelles d'évoluer ensemble sous le maillot bleu. Ce n'était pas loin de m'arriver aussi plus jeune. Mais ni moi, ni mon frangin n'a dépassé le niveau départemental au basket. Si loin, si proche... 

20h22. La première info de la soirée sera la compo concoctée par Corinne Diacre. Comme attendu, Amandine Henry fait son retour dans le 11 titulaire. Et elle portera le brassard de capitaine. 

20 h 20. Nous y voilà ! Les Bleues sont à deux matchs de la fin de leur campagne de qualification pour l’Euro 2022. Avant d’affronter le Kazakhstan mardi à Vannes, les joueuses de Corinne Diacre devront se défaire d’une coriace équipe autrichienne, qui lui tient tête depuis le début de la campagne. Un match qui sera marqué par le retour de l’emblème Amandine Henry, qui a eu des mots très durs envers la sélectionneuse. On va se ré-ga-ler.

Football news:

Klopp sur 0-1 avec Burnley: un vrai coup au visage. Ce n'était pas facile de perdre ce match, mais Liverpool a pu
L'Atlético mène avec 7 points d'avance sur le Real Madrid en Liga et a un jeu en réserve
Liverpool ne gagne pas 5 matchs en sous-marin d'affilée. L'équipe de Klopp a répété la pire série en 4 ans
La série de Liverpool a été Interrompue sans défaite à domicile dans la premier League de 68 matches
Liverpool n'a pas marqué 4 matches de la premier League d'affilée
Milic passe à Marseille. Il a été photographié avec un t-shirt avec le numéro 19
Suarez a marqué plus de 10 buts en Liga pour la dixième fois consécutive