France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

France-Pologne en direct : les Bleus à l’attaque en début de match

Live en cours

Battus par la Tunisie lors du dernier match de poules, les Bleus de Kylian Mbappé affrontent la Pologne de Robert Lewandowski, à 16 heures, pour une place en quarts de finale. Suivez le huitième de finale de Coupe du monde 2022 en direct.

On rigole, on rigole, mais, au-delà du côté marketing, c’est une vraie tactique.

L’arme absolue, c’est le maillot couleur gazon, façon camouflage, mais un peu fluo, selon le spécialiste Harald Braem. « Cette couleur agressive va mettre l’attaquant mal à l’aise », disait-il à FranceInfo, il y a quelques années.

« Des études montrent que la couleur orange éclate plus quand l’attaquant prend sa décision en levant la tête », assurait de son côté la légende Petr Cech : « Cette couleur est quasi impossible à ignorer pour l’œil. »

Dans « Seul au monde », le personnage joué par Tom Hanks pouvait au moins parler à son ballon (« Wilson, Wilson ! »). Robert Lewandowski n’a même pas cette chance, puisqu’il ne voit pas un ballon.

Si l’idée est de la recontacter, c’est le jour où jamais

Dembélé trop écrasé !

Récupération haute de Tchouaméni qui profite à Dembélé dans les trente mètres. Il se sert de l’appel de Giroud côté droit pour s’ouvrir un angle de tir plein axe mais le ballon ne gicle pas de son pied gauche. C’est trop écrasé, et c’est capté.

Absolument pas, c’est même conseillé. Vous trouverez par ailleurs su notre site de nombreux articles sur les tous à-côtés extra-sportifs peu reluisants de cette Coupe du monde au Qatar

Giroud est lancé en profondeur, mais il est un poil trop court pour partir au duel avec Szczesny, son ancien coéquipier à Arsenal.

Cher Phil, vous pouvez dire à votre femme que c’est tout à fait envisageable, même si peu de monde, en France, le souhaite

Ca, c’était avant. Désormais, une seule salle, une seule ambiance...

Dembélé côté droit fixe Bereszynski avant de décaler Mbappé en bonne position à l’entrée de la surface. Mais le kid de Bondy perd son un contre un et rend le ballon à l’adversaire.

Bien sûr, notre Adrien Rabiot national !

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ?

Tchouaméni chauffe les gants de Szczesny

Le milieu de Madrid prend sa chance d’un tir rasant du droit aux trente mètres. Il oblige le portier polonais à la parade.

Une demi-finale en 1982 (perdue contre l’Italie 2-0), pour la Coupe du monde. (On peut aussi compter la deuxième place lors du deuxième tour de la Coupe du monde 1974, qui leur avait permis de jouer le match pour la troisième place, gagné contre le Brésil)

Un quart de finale en 2016, pour l’Euro (défaite aux tirs au but contre le Portugal).

Très belle séquence française qui met la pression sur chaque possession offensive. Les Polonais tentent d’opérer par contres.

Premier débordement d’Mbappé côté gauche. Il centre au second poteau mais Bereszynski dégage au second poteau. Sur l’action suivante, il est de nouveau sollicité pour éteindre l’incendie.

Belle combinaison intiée par Rabiot qui décale à une touche Griezmann. Ce dernier tente de nouveau de retrouver son coéquipier mais la défense polonaise se dégage dans la surface.

Un mélange d’extrême concentration et de convivialité

Apr_s une belle entame française, les Polonais parviennent à mettre le pied sur le ballon, sans se monter dangereux pour autant.

Un frisson a parcouru la tribune de presse (française) au moment de la passe de Lloris à un Upamecano avec un Polonais dans son dos. On était à deux doigts d’un remake du but encaissé par l’Australie, hier contre l’Argentine.

Le programme

Live animé par Walid Kachour, Grégor Brandy et Gabriel Richalot

Bienvenue dans ce direct consacré à la rencontre entre la France et la Pologne, pour le compte de la Coupe du monde 2022.

De quoi s’agit-il ? Du huitième de finale de la Coupe du monde qui va opposer les Français, premiers du groupe D, aux Polonais, deuxièmes du groupe C.

Où ? Au stade Al-Thumama, à Doha (Qatar).

A quelle heure ? 16 heures.

Sur quelle chaîne ? TF1 et BeIN Sports 1.

Qui live ? Gabriel Richalot, Walid Kachour et Grégor Brandy depuis le chaudron d’Austerlitz. Alexandre Pedro et Anthony Hernandez au stade.

La composition probable des équipes :

Lloris (cap.) – Koundé, Varane, Upamecano, Hernandez – Griezmann, Tchouaméni, Rabiot – Dembélé, Giroud, Mbappé.

Sélectionneur : Didier Deschamps.

Szczesny – Cash, Glik, Kiwior, Bereszynski – Frankowski, Krychowiak, Szymanski, Zielinski – Lewandowski (cap.), Kaminski.

Sélectionneur : Czeslaw Michniewicz.

Qui arbitre ? Jesus Valenzuela (Venezuela).

De quoi ne parlera-t-on pas ? Les pupes de fourmis fabriquent un lait magique pour la colonie

A lire en attendant

Entre Olivier Giroud et la France, un amour tardif

Pour l’équipe de France, la parole n’est plus à la défense

Rendez-vous manqué pour l’équipe de remplaçants promue par Didier Deschamps

A Doha, les Indiens du Kerala, fans inattendus de l’équipe de France

La petite solitude de Robert Lewandowski, grand attaquant de l’équipe de Pologne

Au jeu de qui perd gagne, la Pologne, prochain adversaire des Bleus

La fiche « non officielle » de l’équipe de France

La fiche « non officielle » de l’équipe de la Pologne

Tous nos articles sur la Coupe du monde 2022 sont ici

La Coupe du « Monde » :

Le Monde couvre la Coupe du monde de football au Qatar, parce que notre rôle de média d’information générale n’est pas d’occulter les informations mais de les rapporter à nos lectrices et lecteurs, qui font eux-mêmes le choix de lire ou non les articles consacrés à la compétition sportive. Nous couvrons tous les aspects de l’événement, qu’ils soient sportifs, géopolitiques, sociaux ou environnementaux… Cet article résume notre choix éditorial.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes
  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.

Lecture restreinte

Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article

Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.