France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Genk (B) : Deux ans après avoir séquestré un enfant de 13 ans pendant 42 jours contre une rançon, “l’ami de ben Laden” et un terroriste ont déjà été remis en liberté (MàJ)

30/11/22

Un garçon de 13 ans a été kidnappé par des hommes déguisés en policiers à son domicile à Genk en juin 2020. Après 42 jours passés auprès de ses ravisseurs et le paiement d’une rançon de 330.000 euros, l’adolescent a pu rentrer chez lui, sain et sauf. Très vite, l’enquête pointera vers la famille de Khalid Bouloudo et L., notoirement connus pour leurs liens avec des groupes terroristes. Entretemps, tous les suspects se trouvent actuellement en liberté, sans bracelet électronique, rapporte Het Laatste Nieuws.

(…)

L. et Khalid Bouloudo ont tous deux un lourd passé judiciaire. Le premier était même qualifié d’”ami de ben Laden” à l’époque. En 2018, il a été reconnu coupable d’avoir dirigé un groupe terroriste entre le 7 avril et le 8 juin 2013. L’ajournement de sa peine de prison était assorti de conditions, comme le fait d’avoir une adresse fixe, de rechercher activement un emploi ou de suivre une formation professionnelle. Bien qu’il fut toujours dans le viseur de la justice, les enquêteurs estiment qu’il a quand même pu organiser la prise d’otages et l’enlèvement du petit Genkois.

Khalid Bouloudo a quant à lui été condamné à cinq ans de prison pour terrorisme en 2006. À l’époque, il avait formé avec douze autres hommes la cellule belge du Groupe islamique combattant marocain (GICM), l’organisation terroriste soupçonnée d’être responsable des attentats de Casablanca en 2003 et de Madrid en 2004.

7sur7.be

06/06/20

La sœur de Khalid Bouloudo, Samira Bouloudo, 39 ans, a été placée sous mandat d’arrêt, vendredi, dans l’enquête sur l’enlèvement à Genk de l’adolescent de 13 ans qui fut séquestré 42 jours et pour la libération duquel ses ravisseurs réclamaient 5 millions d’euros à la famille.
Et deux autres arrestations ont encore eu lieu, dont celle du mari de Samira : rien moins que Lahoussine El Haski, 44 ans, dont la photo a figuré sur un avis de recherche avec celle d’Oussama Ben Laden, ce qui lui avait valu le surnom d’”ami de Ben Laden” même si les deux ne se sont jamais rencontrés. Il a été placé sous mandat d’arrêt, ce samedi, par le juge d’instruction.
Lahoussine est le frère d’Hassan El Haski, tenu pour l’un des concepteurs des attentats de Madrid (191 morts et 1 800 blessés le 11 mars 2004) et finalement condamné à quinze ans.

Lahoussine El Haski arrêté hier était considéré comme le théologien du Groupe islamique combattant marocain, ou GICM, l’organisation armée islamiste sunnite affiliée à Al Qaïda. Le 20 janvier 2007, il était jugé avec 13 autres (dont Abdelkader Hakimi) à Bruxelles, dans le cadre de la cellule de Maaseik, où les membres du GICM en Belgique avaient leur QG. Dans le jargon, ils formaient une cellule dormante, capable d’être opérationnelle en un temps record. Si certains se cantonnaient à un simple rôle logistique, ses dirigeants voyageaient beaucoup entre Syrie, Turquie, Afghanistan et Arabie saoudite…

Lalibre.be