France

Gérald Darmanin demande la suspension de policiers impliqués dans une intervention violente à Paris

Les policiers font l'objet d'une enquête du parquet de Paris pour «violences» et «faux en écriture publique». L'IGPN a également été saisie.

Gérald Darmanin, le 25 novembre dernier à Paris. CHARLES PLATIAU / REUTERS

Le ministre de l'Intérieur a réagi ce jeudi matin 26 novembre à la publication d'une vidéo d'intervention policière polémique samedi 21 novembre dernier, et annoncé avoir demandé la suspension des policiers concernés. Hier mercredi, la Préfecture de police avait annoncé la saisie de l'Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) par la justice. Les policiers font l'objet d'une enquête du parquet de Paris pour «violences» et «faux en écriture publique».

Les images, publiées sur les réseaux sociaux, montrent des policiers procéder à une intervention impliquant notamment coups de poing et de matraques, dans le XVIIe arrondissement de Paris. L'individu qui fait l'objet de l'interpellation, interviewé dans la vidéo, a ajouté avoir été victime d'insultes racistes. La suite du document montre que des renforts arrivent sur les lieux, sans préciser le contexte ni les raisons de l'opération de police.

Suite à son interpellation, l'homme a dans un premier temps été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet de Paris pour «violences sur personne dépositaire de l'autorité publique» et «rébellion». Mais le parquet de Paris a finalement classé cette enquête et ouvert mardi une nouvelle procédure pour «violences par personnes dépositaires de l'autorité publique» et «faux en écriture publique», confiée à l'IGPN.

«Je me félicite que l'IGPN ait été saisie par la justice dès mardi. Je demande au préfet de police de suspendre à titre conservatoire les policiers concernés» a-t-il déclaré, souhaitant «que la procédure disciplinaire puisse être conduite dans les plus brefs délais».

«Afin d'établir précisément les circonstances de l'interpellation de (cet homme), le préfet de Police a saisi l'IGPN sur le plan administratif et a demandé au Directeur général de la Police nationale de suspendre à titre conservatoire les policiers impliqués», a précisé dans la foulée la préfecture de Police. «Mon client a fait 48 heures de garde à vue de manière injustifiée sur des propos mensongers des services de police qui l'ont outrageusement violenté», a dénoncé son avocate, Me Hafida El Ali, jointe par l'AFP.

Gérald Darmanin demande la suspension de policiers impliqués dans une intervention violente à Paris

S'ABONNER

Football news:

Danny Murphy: le Match de Liverpool contre Manchester United ne sera pas aussi triste qu'avec Man City. Je veux qu'ils prennent des risques
Jamie carragher: Liverpool et Manchester United sont les deux clubs les plus grands et les plus réussis d'Angleterre. Cela ne changera pas et dans 20-30 ans
Abraham Grant: de Chelsea, personne ne m'a contacté. Je crois que Lampard va faire son travail
Andrea Pirlo: grâce à conte, j'ai voulu devenir entraîneur. Il y a beaucoup de respect et de sympathie entre nous
Gian Piero Gasperini: le But de Miranchuc est de trouver la stabilité. Je dois m'adapter à ses caractéristiques
Рубиалес des excuses pour l'absence de répétition de la vérification du jeu de la main d'un défenseur Athlétisme dans le match avec le Real brésilien
Guardiola à propos de l'interdiction des câlins après les buts: la Raison de cette situation au Royaume-Uni n'est pas dans les joueurs, laissez tomber