France

Golf - Tournois majeurs - USPGA : 66 (-4) pour Lorenzo-Vera. 70 (par) pour Perez

Départ canon pour Mike Lorenzo-Vera au TPC Harding Park (Californie). Sous un soleil radieux et une température plutôt fraîche pour les premières parties de la matinée (12° celsius seulement à 7h00), le Basque a réalisé une entame quasi parfaite en claquant un excellent 66 (-4) avec six birdies (contre deux bogeys). Cela lui permet de grimper - très provisoirement - à la deuxième place du PGA Championship en compagnie de neuf autres joueurs, dont certains très gros poissons comme le tenant du titre, Brooks Koepka, l'Allemand Martin Kaymer, vainqueur en 2010, l'Anglais Justin Rose ou encore les Américains Zach Johnson et Xander Schauffele. Ce groupe très dense n'accuse qu'un seul coup de retard sur l'actuel leader et vainqueur de l'édition 2015, l'Australien Jason Day, propriétaire d'une carte sans erreur de 65 (-5). Victor Perez, l'autre français qui s'est élancé onze minutes avant Lorenzo-Vera, se contente d'un 70 (par) avec deux birdies pour deux bogeys. Le Tarbais, à la recherche d'un premier cut franchi aux Etats-Unis sur le PGA Tour, pointe à la 47e place, toute provisoire elle aussi. Auteur d'un bon 68 (-2), Tiger Woods occupe actuellement la 17e place alors que les parties de l'après-midi, dont celle de Benjamin Hébert, le troisième tricolore engagé, s'élancent à San Francisco (9 heures de décalage avec la France).  

Football news:

Sulscher sur penalty: décision Difficile. De Gea a fait un SAV incroyable, mais les règles sont les règles
Il est temps d'apprendre les noms des nouveaux héros du Borussia. Maintenant, les garçons de 17 ans y font des buts
Paulo Fonseca: il est Important de ramener Smalling à Roma. Nous n'avons que 3 défenseurs centraux
2-1 contre West Ham: Arsenal s'est compliqué la vie avec des pertes, mais il s'est battu et a cru à la victoire
Havebeck Palace Townsend: pourrait battre Manchester United et avec plus de différence. Nous avons eu des moments
Philippe Coutinho: je suis motivé et je veux travailler dur pour que tout se passe bien sur le terrain
Torres à propos de Chelsea: il Pensait pouvoir rester le meilleur joueur, mais il était instable. Bien qu'il y ait eu assez de succès