France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Grève à la SNCF : seulement 4 trains sur 10 ce week-end, les fêtes de fin d'année menacées

Le mois de décembre s'annonce agité à la SNCF. Un premier mouvement de grève est annoncé à partir de vendredi.

Une grève des contrôleurs va contraindre la SNCF à annuler 60% de ses TGV et Intercités de vendredi à dimanche, une reprise progressive étant prévue lundi, a annoncé ce mercredi la compagnie. Voici les perturbations prévues :

Pour les TGV Nord, la SNCF Voyageurs prévoit un train sur deux. À l'Est et dans le Sud-Est, le trafic sera d'un train sur trois. En Atlantique le trafic sera le plus impacté avec un train sur quatre. Même fréquence pour les TGV low-cost Ouigo, avec un train sur quatre sur les rails.

Aucun train ne circulera pour effectuer la liaison France-Espagne. Un train sur trois reliera l'Hexagone à l'Italie et à la Suisse. Pour l'Allemagne, un train sur deux circulera sur les rails. Quant à l'Eurostar et au Thalys, la SNCF prévoit un trafic «normal».

Si vous souhaitez emprunter un TGV Intercités, un train sur deux circulera le jour tandis qu'aucun train de nuit ne sera en fonction.

Quel que soit le billet réservé, les clients impactés par cette grève bénéficieront d'un remboursement total du prix du billet ou «d'un échange sans frais dans tous les trains où il reste de la place jusqu'au jeudi 8 décembre inclus», souligne la SNCF dans son communiqué.

Les vacances de Noël menacées

À l'initiative de SUD-Rail, de l'Unsa et de la CFDT qui ont suivi un collectif de contrôleurs créé à la rentrée, la grève du week-end porte sur des revendications salariales, le déroulé des carrières et, globalement, une plus grande reconnaissance des spécificités de la fonction par la direction de SNCF Voyageurs. Les chefs de bord ont d'ores et déjà déposé des préavis de grève pour les week-ends de Noël et du Jour de l'an. «Une épée de Damoclès», selon Didier Mathis, secrétaire général de l'UNSA-Ferroviaire. La direction de SNCF Voyageurs regrette dans un communiqué un mouvement maintenu «alors que des mesures concrètes et importantes ont été proposées aux organisations syndicales à l'issue de plusieurs semaines de négociations». Cette grève intervient à la veille du début des négociations annuelles obligatoires (NAO), qui doivent s'engager mercredi 7 décembre au niveau du groupe SNCF. La CGT, SUD-Rail et CFDT on appelé à une «grève unitaire» ce jour-là.

Quatre jours de grève pour l'Eurostar

Une centaine d'employés de sécurité travaillant pour la compagnie ferroviaire transmanche Eurostar au Royaume-Uni vont par ailleurs faire grève pendant quatre jours lors de la période chargée des vacances de Noël, pour réclamer des augmentations de salaire en ligne avec l'inflation qui flambe dans le pays.

Les membres du syndicat sectoriel RMT employés par la société prestataire Mitie «vont débrayer les 16, 18, 22 et 23 décembre», après un vote largement en faveur de la grève, indique le syndicat dans un communiqué. Ce mouvement social va «sévèrement perturber» le service des Eurostar pour la période précédent Noël, souligne RMT.

À VOIR AUSSI - La SNCF annonce une hausse moyenne des tarifs du TGV de 5% le 10 janvier, les petits prix préservés