France

Grève en Biélorussie : "Notre seule chance, c'est d'étouffer économiquement le régime"

reportage

Texte par : Gulliver CRAGG

4 mn

Des groupes d'ouvriers ont débrayé, lundi, dans des usines d'État de Biélorussie et plusieurs milliers d'étudiants et retraités ont défilé dans les rues de Minsk, répondant à l'appel à la grève générale lancé par l'opposition pour tenter de faire plier le président Alexandre Loukachenko. Reportage de l'envoyé spécial de France 24.

Le premier jour de grève générale en Biélorussie, lundi 26 octobre, a été marqué par des débrayages dans les usines et des rassemblements d'opposants dans les rues de Minsk, dans un contexte marqué par la répression.

"80% des ouvriers ici soutiennent l'opposition. Mais ils ont peur. Nous n'avons pas de syndicat digne de ce nom. Le seul syndicat que nous avons soutient le président", a confié à Gulliver Cragg, envoyé spécial de France 24, un ouvrier à l'entrée de son usine.

Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, est confronté à un vaste mouvement de contestation depuis sa réélection jugée frauduleuse le 9 août dernier. Il a refusé de répondre à un "ultimatum du peuple" adressé par l'opposante en exil Svetlana Tsikhanouskaïa, exigeant sa démission avant dimanche soir.

Football news:

Rooney sur ce qu'il aurait pu aller au Barça lors de la saison 2010/11: Pourrait parfaitement s'intégrer
Hourra, en Angleterre, les spectateurs seront de nouveau dans les tribunes! Jusqu'à 4 000 et pas partout, mais les clubs sont heureux 😊
Sulscher à propos du match contre Istanbul: ce sont les Champions de Turquie, ce sera difficile
Gasperini à propos de la nomination pour le prix du meilleur entraîneur de l'année: si nous battons Liverpool, je pourrais peut-être obtenir quelques votes
Julian Nagelsmann: Leipzig veut donner au PSG ce sentiment de finale dont ils parlent
Tuchel Pro Ligue des Champions: le match contre Leipzig est la finale de notre groupe
Antoine Griezmann: Il est temps de tout mettre à sa place. J'en ai assez