France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Guerre en Ukraine, jour 609 : 385 000 recrues dans l’armée russe, Kherson bombardée

► 385 000 recrues dans l’armée russe en 2023

Environ 385 000 personnes se sont enrôlées dans l’armée russe en 2023 et la Russie compte, en plein conflit en Ukraine, continuer de recruter en 2024, a indiqué mercredi 25 octobre l’ex-président russe Dmitri Medvedev, se disant en charge du dossier.

« Selon le ministère de la défense, du 1er janvier au 25 octobre de cette année (…) près de 385 000 personnes se sont enrôlées pour servir », a déclaré Dmitri Medvedev lors d’une réunion dont il a publié des extraits sur Telegram.

Il s’agit de 305 000 personnes ayant signé un contrat directement avec le ministère de la Défense et de 80 000 « volontaires », terme généralement employé s’agissant des personnes combattant dans les rangs de groupes paramilitaires comme Wagner, a-t-il précisé.

► La Russie assure être en train d’épuiser l’Ukraine

Le ministre russe de la défense, Sergueï Choïgou a affirmé que son armée était en train d’épuiser les forces ukrainiennes, lors d’une inspection d’un poste de commandement dans l’est de l’Ukraine, a indiqué mercredi son ministère.

« La situation actuelle montre que l’ennemi a de moins en moins d’opportunités. Et elles continueront de se réduire grâce à vos efforts de combat exceptionnels », a assuré Sergueï Choïgou à des soldats dans la région de Donetsk qui n’a pas indiqué la date de ce déplacement.

Le communiqué du ministère affirme aussi qu’un militaire non-identifié a affirmé au ministre que les forces ukrainiennes étaient « en panique ». « Nous connaissons toutes ses approches, ses mouvements et ses sorties, nous le battons, nous ne l’épargnons pas ».

► L’armée russe s’entraîne à une « frappe nucléaire massive » de riposte

La Russie entraîne son armée au lancement d’une « frappe nucléaire massive » de riposte, a annoncé mercredi le ministre de la défense Sergueï Choïgou après des tirs d’essai de missiles balistiques.

« Une session d’entraînement (…) est organisée sous votre direction, au cours de laquelle seront mises en pratique les tâches de lancement d’une frappe nucléaire massive par les forces offensives stratégiques en réponse à une frappe nucléaire ennemie », a déclaré Sergueï Choïgou, cité par l’agence de presse Interfax, à l’attention de Vladimir Poutine.

► Première visite sur le terrain depuis des mois pour le ministre russe de la défense

Le ministre russe de la défense, Sergueï Choïgou retourne sur le terrain pour la première fois depuis début août. Arrivé en hélicoptère au poste de commandement « Vostok », dans l’est de l’Ukraine, selon une vidéo diffusée par l’armée, Sergueï Choïgou s’est fait présenter un rapport sur la situation actuelle sur le front, ainsi que sur la formation des unités spéciales russes chargées d’utiliser les drones.

Forcée à une série de retraites du nord, du nord-est et du sud de l’Ukraine en 2022, l’armée russe s’est concentrée sur la fortification de lignes défensives et résiste depuis juin aux efforts ukrainiens pour libérer les territoires occupés.

L’inspection de Sergueï Choïgou, la première depuis le mois d’août, intervient alors que Moscou tente sa propre offensive et vise de conquérir la cité industrielle d’Avdiïvka, dans la région de Donetsk. Kiev affirme repousser les assauts, infligeant de lourdes pertes aux Russes depuis 15 jours.

► Attaque de drones et bombardements sur Kherson

L’Ukraine a dit avoir essuyé dans la nuit et dans la matinée de mercredi de nouvelles attaques de drones et bombardements russes, faisant au moins un mort.

À l’aube, une frappe aérienne a touché une maison dans un quartier résidentiel de Beryslav, dans la région de Kherson (sud), tuant un homme de 42 ans, a indiqué le gouverneur régional. La ville de Kherson, libérée par les forces ukrainiennes en novembre 2022, a elle aussi essuyé des bombardements, mais le responsable n’a pas fait état de victimes.

La région de Khmelnitskiï, dans l’ouest de l’Ukraine, a aussi été visée par des drones qui ont été abattus par la défense antiaérienne ukrainienne. Leurs débris ont fait des dégâts et 16 blessés, selon le ministre de l’intérieur Igor Klymenko.

-----