France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Guerre Hamas-Israël : en tournée au Proche-Orient, Macron abat ses cartes

RÉCIT. Dernier dirigeant occidental de premier plan à se rendre en Israël, le président a cherché à montrer qu’il n’en restait pas moins à la manœuvre pour tenter d’éviter une catastrophe humanitaire à Gaza.

Par Mathilde Siraud, envoyée spéciale en Israël et en Cisjordanie

Publié le 25/10/2023 à 07h09, mis à jour le 25/10/2023 à 16h10

S’abonner sans engagement Réservé aux abonnés

Lecture audio réservée aux abonnés

Costume et cravate sombres, voix d'outre-tombe. Emmanuel Macron aurait voulu marquer le deuil et la gravité du moment qu'il n'y serait pas mieux parvenu. La faute à un mal de gorge tenace, une mine blême. Comme si le contexte d'extrême tension qui bouscule à nouveau le Proche-Orient, et ses répercussions sur le sol français, avait enveloppé d'un voile noir le président français, qui, toute la journée de ce mardi 24 octobre, de Jérusalem à Ramallah, a cherché à démontrer sa pleine implication sur ce sujet brûlant.

Il fallait d'abord consacrer du temps aux proches des victimes françaises de l'attaque terroriste du Hamas du 7 octobre, décédées ou disparues, dès le petit matin, dans un salon de l'aéroport. Car malgré la mobilisation du consulat, « les familles ici se sentent abandonnées, se...

La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription à bien été prise en compte avec l'adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

À ne pas manquer

Commentaires (28)